Écrit-on « force est de constater » ou « forcé de constater » ?

par 
MerciApp

La réponse simple

On peut écrire « force est de constater » ou « forcé de constater ».

Quand écrire « force est de constater » ?

« force est de constater » est une locution verbale qui exprime le fait d'être contraint d'admettre, de ne pouvoir remettre en cause.

Son emploi relève du langage soutenu.

Exemple : Force est de constater que vous n'avez pas respecté notre accord.

[cta-main]

Quand écrire « forcé de constater » ?

Dans l'expression « forcé de constater », « forcé » est le participe passé du verbe « forcer ».

Il s'accorde donc en genre et en nombre avec le sujet de la phrase.

Le sens est le même que « force est de constater »

Exemple : Forcée de constater que vous n'avez pas respecté notre accord, je mets fin à notre collaboration.

Comment s'en souvenir ?

Remplacer « forcé » par « contraint ».

Exemples d'utilisation de « force est de constater »

Force est de constater que malgré nos efforts, les résultats ne seront pas bons cette année.

Force est de constater que la situation climatique est alarmante.

Force est de constater un désintérêt croissant pour le monde politique.

Nous avons eu très peur mais force est de constater que le danger n'était finalement pas si grand.

Nous ne pouvons que fermer notre filiale italienne car force est de constater que nous avons perdu trop de parts de marché.

Lorsque tu manques de sommeil, force est de constater que ta concentration n'est pas optimale.

J'ai très envie de te voir mais force est de constater que ce n'est pas réciproque.

Exemples d'utilisation de « forcé de constater »

Forcés de constater une mauvaise gestion de l'entreprise, nous avons diligenté un audit.

Vous voilà bien forcés de constater que votre situation actuelle n'est due qu'à votre désinvolture.

Forcée de constater la piètre qualité de leur service, j'ai résilié le contrat.

Je suis forcé de constater ton manque de rigueur.

Elle est forcée de constater que son entêtement ne lui a causé que de l'épuisement.

Nous sommes forcés de constater une dégradation générale du niveau d'orthographe.

Forcé de constater la distance qui s'est instaurée entre nous, je pense qu'il vaut mieux nous séparer.

Synonymes et alternatives à « force est de constater »

  • il faut bien constater que
  • il faut bien admettre que
  • il est indubitable que
  • il est indéniable que
  • il est indiscutable que
  • il est manifeste que
  • manifestement
  • incontestablement
  • sans conteste

Comment ne plus faire cette erreur ?

Avec le correcteur d'orthographe MerciApp, où que vous écriviez, on assure vos arrières !

MerciApp permet à des millions de francophones de bénéficier d’une technologie unique de correction et d’aide à la rédaction sûre et simple d’utilisation.
Mon document
Forcé
de constater que la situation climatique est alarmante.
Cliquez sur le texte souligné
Cliquez sur le texte souligné
pour consulter la correction de MerciApp
Participe passé suspect
Forcé
Force est

Le participe passé « forcé de (+ infinitif) » est parfois employé abusivement à la place de l’expression impersonnelle « force est de (+ infinitif) » signifiant :

« On est bien obligé de ».

Si vous hésitez, essayez de remplacer dans votre phrase « forcé de » par « On est bien obligé de ».

Si la phrase garde tout son sens, MerciApp a sans doute raison et vous pouvez appliquer la correction qu’il propose.

Le meilleur de votre expression écrite.
MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.
Utiliser MerciApp gratuitement
Fonctionne avec tous vos outils préférés.