Les fautes de syntaxe à ne pas commettre en français : 3 exemples

  • Rédaction
11 minutes
Les fautes de syntaxe à ne pas commettre

Écrire et construire des phrases en français correct sans erreur d’orthographe n’a rien d’évident. Une personne commet une faute de syntaxe lorsqu’un mot est mal placé dans une phrase. Un oubli de mot ou un mot mal employé constituent également des fautes de syntaxe. Il s’agit d’une erreur de grammaire.

L’anacoluthe, le zeugme et la syllepse sont trois erreurs de syntaxe à bannir. Comment éviter d’écrire en faisant des fautes de syntaxe ? Apprenez quelques règles pour détecter vos erreurs et améliorer vos constructions de phrases en langue française.

Définition de la syntaxe

La syntaxe est un ensemble de règles et de principes qui régissent la structure des phrases dans une langue. Elle concerne l’ordre et la relation entre les mots, les phrases, et les clauses pour former des énoncés cohérents et compréhensibles.

Elle englobe divers aspects de la construction des phrases, tels que :

  • l’accord entre le sujet et le verbe ;
  • la place des compléments ;
  • l’utilisation des temps verbaux ;
  • la ponctuation ;
  • la manière dont les phrases sont organisées pour exprimer des idées complexes, des questions, des commandes, ou des exclamations.

Ces règles varient considérablement d’une langue à l’autre, et même au sein d’une même langue, différents niveaux de formalité ou de style peuvent influencer la manière dont les phrases sont construites.

Leur maîtrise est nécessaire pour la communication efficace, permettant aux locuteurs et aux écrivains de rendre leurs idées claires et leurs arguments persuasifs.

Pour ne plus avoir peur de commettre des fautes de français, nous vous invitons à tester le correcteur d’orthographe MerciApp. Intégré à votre navigateur, il corrigera les fautes d’orthographe et de grammaire dans tous les champs textes.

Dîtes « au revoir » aux fautes de syntaxe

Évitez les erreurs syntaxiques courantes en français avec l’autocorrection intelligente de MerciApp. Parfait pour polir vos textes, notre outil analyse et corrige vos textes en temps réel tout en s’ajustant à votre style d’écriture, assurant clarté et précision.

3 exemples d’erreurs de syntaxe à ne pas commettre en français

1. Une erreur de syntaxe à éviter : l’anacoluthe

Elle se définit par une rupture de syntaxe. Une personne qui écrit sa phrase avec une syntaxe, puis l’oublie au milieu de celle-ci, crée une anacoluthe. En général, les phrases avec des anacoluthes comportent un participe présent ou passé, ou alors un infinitif qui n’a pas de sujet.

Exemples d’anacoluthe :

  • Avec un participe présent : En arrivant plus tôt au travail, ma réunion fut prête à l’heure dite.
  • Avec un participe passé : Inspirée par mon collègue, ma séance fut prête dans les temps.
  • Avec un infinitif : Après avoir finalisé mes devis, ils furent adressés à mes clients.

Le premier verbe de chacune des phrases n’a pas de sujet. La structure syntaxique est donc incorrecte.

Voici la correction des erreurs syntaxiques des phrases ci-dessus :

  • Étant donné que je suis arrivée plus tôt au travail, ma réunion fut prête à l’heure dite.
  • Comme j’étais inspirée par mon collègue, ma séance fut prête dans les temps.
  • Après que j’eus finalisé mes devis, ils furent adressés à mes clients.

Un sujet a été ajouté pour les trois phrases.

Lorsque vous commencez votre message par une apposition, elle doit être immédiatement suivie du mot auquel elle se rapporte. Ceci afin de ne pas créer d’anacoluthe.

  • Exemple avec anacoluthe : Rédactrice web, le contenu occupe mes journées.
  • Correction : Rédactrice web, je rédige du contenu toute la journée.
Les fautes de syntaxe à ne pas commettre en français : 3 exemples

-> Découvrez la définition d’un pléonasme.

2. Une erreur de langue française : le zeugme

Le zeugme consiste à coordonner plusieurs mots incompatibles : des noms, des adverbes ou des verbes. Une construction de phrases avec plusieurs verbes est possible, à la condition qu’ils s’emploient de la même façon. Un verbe transitif direct ne peut pas être coordonné avec une forme transitive indirecte.

Exemple de zeugme : J’appelle et j’écris à mon copain. « Appeler quelqu’un » est un verbe transitif direct. « Écrire à quelqu’un » est transitif indirect. La construction correcte est donc : J’appelle mon copain et je lui écris.

S’asseoir sur le canapé, puis sur la cour. Il y a ici un problème de préposition, on s’assoit sur un canapé, mais dans une cour.

Vous devez maîtriser la lecture de plans et des connaissances en géométrie. On ne maîtrise pas des connaissances. Il faut donc écrire : Vous devez maîtriser la lecture de plans et posséder des connaissances en géométrie.

-> Découvrez comment les 10 secrets de ponctuation pour une communication efficace !

3. Le sens du texte français au détriment de la grammaire : la syllepse

La syllepse se produit lorsque vous favorisez le sens au détriment de la grammaire. C’est un problème d’accord en genre et en nombre. Cette faute est plutôt commise à l’oral. Corriger ses fautes de ce type nécessite juste un peu d’attention.

La foule étaient dense au lieu de la foule était dense.

Un problème de conjugaison se trouve dans la première phrase. Le rédacteur a pensé que la foule impliquait plusieurs personnes et a donc écrit au pluriel.

L’équipe de rédaction a bien travaillé. Elles ont livré les textes pour le journal.

Une rédaction bien formulée serait : Elle a livré les textes pour le journal.

Êtes-vous sûr(e) de toutes les connaître?

Téléchargez votre guide gratuit exclusif et révolutionnez votre écriture dès maintenant en évitant les 14 fautes qui minent votre crédibilité !

Book Mockup (1)
Book Mockup (1)

5 conseils pour ne plus faire d’erreur de syntaxe

Faire des erreurs de syntaxe en français peut arriver à tout le monde, mais il existe des méthodes efficaces pour les éviter et améliorer votre écriture. Voici quelques conseils pratiques :

1- L’usage du dictionnaire pour une syntaxe, une conjugaison et une orthographe impeccable

Consultez le dictionnaire lorsque vous doutez de la construction ou de la conjugaison de vos phrases. Après que est toujours suivi d’un indicatif. On ne dit pas après qu’il soit parti mais après qu’il est parti. En revanche, la locution avant que nécessite l’emploi du subjonctif : Avant qu’il soit arrivé […].

Il vaut mieux traquer les fautes syntaxiques comme les fautes d’orthographe, car elles donnent une mauvaise image de vous. Cependant, certaines constructions syntaxiques erronées sont employées volontairement dans la littérature française et sont considérées comme des figures de style.

Pour ne pas commettre d’erreur, placez les mots dans le bon ordre dans une phrase. Appliquez les règles de la grammaire française. Relisez-vous pour éviter les erreurs d’inattention.

2- Apprendre les règles de français

La compréhension des règles grammaticales de base du français est nécessaire pour éviter les fautes syntaxiques. Cela inclut :

  • la structure des phrases ;
  • l’accord des verbes ;
  • l’utilisation correcte des temps ;
  • la place des mots dans une phrase.

Des ressources en ligne, des livres de grammaire, et des applications éducatives peuvent vous aider à renforcer vos connaissances.

3- Pratiquer régulièrement

La pratique est essentielle pour améliorer votre une compétence. Écrire régulièrement en français vous permet de mettre en application les règles grammaticales et de vous familiariser avec leur utilisation correcte.

Pour cela vous pouvez par exemple :

  • tenir un journal ;
  • écrire des courriels ou mails ;
  • réaliser des exercices en ligne ;
  • participer à des forums en lignes en français.
Les fautes de syntaxe à ne pas commettre en français : 3 exemples

-> Découvrez les formules de politesse à utiliser dans vos mails et courriers pro?

4- Relisez-vous

Prenez l’habitude de vous relire pour repérer les erreurs de syntaxe. Une relecture attentive après avoir écrit un texte peut vous aider à identifier et à corriger les fautes. Essayez de lire votre texte à haute voix ; cela peut vous aider à repérer des erreurs que vous n’auriez pas vues en lisant silencieusement.

L’amélioration de votre écriture passe non seulement par la correction des erreurs immédiates mais aussi par la reconnaissance et l’analyse des fautes qui ont tendance à se répéter. Voici comment procéder efficacement :

  1. créez un document dédié à vos erreurs récurrentes : chaque fois que vous identifiez une erreur qui se répète, notez-la dans ce journal. Pour chaque erreur, vous pouvez inclure : la nature de l’erreur (accord du participe passé, placement de l’adjectif, etc..), un exemple de l’erreur dans votre propre écriture, la correction de l’erreur et une règle ou une astuce pour éviter de la reproduire à l’avenir ;
  2. analysez les motifs : prenez régulièrement du temps pour revoir votre journal d’erreurs. Essayez d’identifier des motifs ou des circonstances spécifiques qui vous rendent plus enclin à faire certaines erreurs. Cela peut être lié à des aspects de la grammaire française que vous trouvez particulièrement difficiles, ou peut-être à des moments où vous êtes pressé ou moins concentré ;
  3. mettez en place des stratégies correctives : pour chaque type d’erreur identifié, élaborez une stratégie spécifique pour l’éviter. Cela peut impliquer des exercices de renforcement, l’utilisation de moyens mnémotechniques, ou la mise en place de vérifications spécifiques lors de votre processus de relecture ;
  4. pratiquez de manière ciblée : utilisez votre journal d’erreurs comme base pour des exercices de pratique ciblée. Par exemple, si vous remarquez que vous faites souvent des erreurs d’accord du participe passé, consacrez du temps à des exercices spécifiques sur ce sujet. De nombreux sites éducatifs offrent des ressources et des exercices adaptés à des problèmes grammaticaux spécifiques ;
  5. évaluez vos progrès : fixez-vous des intervalles réguliers (par exemple, tous les mois) pour évaluer vos progrès. Revisitez les erreurs notées dans votre journal et déterminez si leur fréquence a diminué dans vos écrits récents. Cela vous aidera non seulement à mesurer vos améliorations mais aussi à ajuster vos stratégies d’apprentissage si nécessaire.

5- Utilisez un outil de correction en ligne

Des outils de correction en ligne, comme MerciApp, peuvent être utiles pour identifier et corriger les erreurs syntaxiques. MerciApp analyse votre texte en temps réel et vous suggère des corrections pour les fautes syntaxiques, d’orthographe, et de grammaire.

Apprenez de vos erreurs avec MerciApp

MerciApp va au-delà de la simple correction orthographique en fournissant des explications contextuelles sur pourquoi une phrase est incorrecte et comment la corriger. Comprendre la règle derrière l’erreur vous aide à intégrer ces principes dans votre écriture.

Bonus : les erreurs de syntaxe les plus courantes en français

Attention à l’emploi des prépositions.

On n’écrit pas Je suis sur Paris mais je suis à Paris.

Une faute très courante : c’est de ma faute.

La phrase correcte est : c’est ma faute.

Pallier signifie combler, compenser et n’est pas introduit par une préposition. On ne pallie pas à quelque chose.

La phrase correcte est : Cette employée pallie les lacunes de son collègue.

«Je me rappelle de l’avoir mis ici »

Après «se rappeler», l’ajout de la préposition «de» constitue une erreur. Ce verbe introduit un complément d’objet direct, répondant aux questions «qui» ou «quoi».

La phrase correcte est : Je me rappelle l’avoir mis ici.

«C’est de cela dont je m’étonne»

L’usage du pronom relatif « dont » est inapproprié ici : son antécédent « de cela » est déjà précédé de la préposition « de ».

La phrase correcte est : C’est de cela que je m’étonne.

«Que décidons-nous au niveau de l’horaire?»

Soyez vigilant quant à l’utilisation excessive de la locution « au niveau de ». Initialement, celle-ci signifie « à la hauteur de ».

La phrase correcte est : Que décidons-nous concernant l’horaire.

-> Découvrez nos conseils pour développer vos compétences en dactylographie.

L’orthographe lexicale du français

Respectez l’orthographe lexicale des mots pour ne pas induire un contresens. Ne confondez pas sensé et censé : sensé signifie « qui a du sens », censé veut dire « supposé ».

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Aidez vos amis à parfaire leur français

Partagez-leur cette page

Avatar de l'auteur Arthur Ollier

Passionné par les nouvelles technologies et toutes les opportunités qu’elles représentent, ma fibre pour l’entrepreneuriat m’a amené à créer 3 sociétés avant l’aventure MerciApp. La première a rapidement échoué, la seconde et la troisième ont toutes les deux été rachetées. Je suis aujourd’hui cofondateur et CEO de MerciApp. Nous avons l’ambition de créer la solution d’aide à la rédaction indispensable et leader incontesté dans la sphère francophone.