PUBLIÉ LE 
23/3/2021

14 conseils d'expert pour améliorer rapidement et efficacement son orthographe

par 
Arthur Ollier

Les fautes d’orthographe peuvent coûter cher.

Une enquête a récemment montré que plus d’un DRH sur deux avait rejeté une candidature en raison de fautes d’orthographe (source : Le Parisien).

Pour autant, les Français n’ont jamais commis autant de fautes. Une étude de Projet Voltaire révèle que les Français ne maîtrisent en moyenne que 45% des règles d’orthographe.

45% ! 

Et vous savez quoi ? Ce chiffre est en baisse constante...

Vous aussi vous êtes concerné par les fautes ?

Pour vous aider à progresser rapidement en orthographe, nous avons décidé de vous partager la liste de nos 14 conseils et méthodes efficaces.

Tous les conseils proposés sont directement actionnables dès aujourd'hui.

C'est parti !

Étape 1 : Renforcer ses bases

Comment ne plus faire de fautes d'orthographe et de grammaire ?

Pour répondre à ce défi, nous vous recommandons de commencer par reprendre les bases de l’orthographe et de la grammaire. 

Pour ce faire, MerciApp vous a concocté une liste de ressources accessibles et ludiques.

Conseil n°1 : Suivre une remise à niveau

Pour écrire sans fautes, nous vous recommandons de prendre le taureau par les cornes et de commencer par une remise à niveau.

Celle-ci permet de corriger rapidement et durablement vos lacunes en orthographe.

Vous pouvez par exemple regarder du côté du Projet Voltaire ou de la certification Bescherelle. Ces deux organismes proposent une remise à niveau certifiante, ce qui permet de rajouter une ligne de plus à votre CV.

Les points forts de cette formation ? 

Elle se fait 100% en ligne et son financement peut être pris en charge avec votre Compte Personnel de Formation (CPF). Par ailleurs, elle vous prépare à l’examen du Projet Voltaire, qui a une valeur certifiante. À titre personnel, j’ai beaucoup apprécié le soin apporté à la mémorisation des règles. Nous ne pouvons que vous la recommander !

Si vous ne souhaitez pas investir dans une remise à niveau payante, le site Orthoprof permet de revoir les bases de manière totalement gratuite. 

Le site propose sept niveaux avec pour chacun, des exercices de perfectionnement en orthographe et en grammaire et des leçons qui permettent de réviser un point précis en cas de problème. 

L’interface n’est pas très à jour, mais le contenu est quant à lui bien fait.

Conseil n°2 : Acheter une méthode d’orthographe

Après une longue journée de travail, pas évident de se remettre devant un écran pour bosser son orthographe…

Pour ceux qui préféreraient réviser avec un livre, il existe plusieurs ouvrages faciles d’accès.

Je pense notamment à :

  1. 250 dessins pour ne plus faire de fautes de Sandrine Campese.

Formatrice et blogueuse, Sandrine propose de mémoriser l’orthographe des mots en utilisant des dessins et des astuces mnémotechniques. Accessible à tous !


  1. 9 Défis pour écrire sans fautes de Anne-Marie Gaignard. 

Anne-Marie est une ancienne cancre en orthographe. Sa méthode simple permet de revoir les incontournables de l’orthographe et de la grammaire. L’ouvrage est simple d’accès et conviendra particulièrement aux personnes en quête d’une remise à niveau complète.

Parce qu’on en apprend toujours plus de la part de ceux qui sont passés par nos galères !


c) “100 % zéro faute de Daniel Lacotte.

Journaliste reconnu et amoureux de la langue, Daniel a écrit ce livre pour aider les francophones à mieux maîtriser les mots les plus complexes de la langue. 

Cet ouvrage est recommandé pour les personnes ayant déjà un bon niveau d’orthographe.

Conseil n°3 : Faire des exercices d’orthographe et de grammaire

Vous pouvez aussi vous entraîner à l'aide d'exercices pour perfectionner votre orthographe et ne plus faire de fautes. 

Pour une liste exhaustive et qualitative d’exercices à faire en ligne, je vous recommande cet article les exercices d’orthographe proposés par le site La Langue Française.

Si vous préférez des exercices à faire à l’écrit, vous pouvez également vous intéresser aux livres d’exercices.

Par exemple, “100 jours pour ne plus faire de fautes” de Bénédicte Gaillard (que vous pouvez feuilleter ici en PDF) permet de renforcer votre orthographe à l’aide d’exercices quotidiens dont le corrigé est fourni en bas de page.

Enfin, vous avez également à votre disposition, l’ouvrage “Exercices d'orthographe pour les Nuls” de Julien Soulié. Ce livre propose plus de 300 pages d’exercices pour vous aider à progresser naturellement !

Pour les Nuls - Exercices d'orthographe pour les nuls - Julien Soulié,  Jean-Joseph Julaud - broché - Achat Livre | fnac

 Attention cependant à bien réviser les règles de base en orthographe et grammaire avant de faire ces exercices. Vous risquez sinon de vous retrouver à vous tirer les cheveux inutilement !

Conseil n°4 : Utiliser des applications d’orthographe

L’offre d’applications d’orthographe, notamment gratuites, est large. Mais après essai, seules deux nous ont semblé utiles à mentionner.

Il y a d’abord l’application du Projet Voltaire, bien faite et partiellement gratuite. Elle est disponible sur Android et iOS.

Dans le même style, Bescherelle propose une application Mon Coach Bescherelle. Vous pouvez trouver les liens de téléchargement sur le site des éditions Bescherelle. L’application propose une évaluation de votre niveau puis des exercices adaptés pour progresser.


Conseil n°5 : Réviser son orthographe sur Youtube

Et oui, réviser l’orthographe n’implique plus forcément de passer des heures à lire un Bled !

Deux chaînes proposent de réviser les erreurs les plus courantes de manière accessible.

  1. La chaîne “Ma petite leçon de français” d’Aurore Ponsonnet. 

Aurore vous propose de revoir les fautes d’orthographe avec humour. Les vidéos proposées sont courtes, humoristiques et ludiques.

  1. La chaîne de “Valérie Strohmenger”.

Cette ancienne prof de français propose sur sa chaîne des vidéos pour réviser les pièges les plus communs de la langue française. Au niveau de la mise en scène, ce n’est pas Netflix, mais je vous assure que le contenu en vaut la chandelle !


Conseil n°6 : Faire des dictées en ligne

Si l’école ne vous a pas définitivement brouillé avec l’exercice, certains sites vous proposent d’écrire des dictées en ligne gratuitement.

C’est le cas notamment de la chaîne TV5 Monde. Vous avez le choix du niveau et du thème. 

Une fois votre dictée terminée, vous pouvez accéder à la correction directement en ligne pour pouvoir identifier des pistes de progrès.

Cerise sur le gâteau, le service est totalement gratuit et ne requiert pas d’inscription.

Conseil n°7 : Créer un livre de bord d’orthographe

Les relecteurs professionnels recommandent de maintenir à jour un carnet dans lequel vous notez les erreurs que vous commettez le plus souvent ainsi qu’un moyen de retenir la règle.

Vous pouvez consigner vos notes dans un carnet papier ou dans une application de notes pour garder vos règles toujours accessibles.

Voici à quoi ressemble mon propre carnet (je le conserve dans l’application Google Keep) :


Conseil n°8 : Maîtriser ces cinq règles de base

Nous butons la plupart du temps sur les mêmes erreurs. Mémoriser ces cinq règles d’orthographe suivantes vous aidera à vous débarrasser des fautes de base !

Erreur #1 : “é” ou “er” :

Évitez de confondre l’infinitif et le participe passé.

Pour savoir quelle est la bonne forme, remplacez le verbe en question par un verbe d’un autre groupe, comme rendre.

Exemple : “il a emprunté un livre” devient “il a rendu un livre”. On est sur un participe passé, on conclura le mot avec un “é”.

Erreur #2 : “ai” ou “ais” :

Évitez de confondre le futur et le conditionnel.

Pour trouver la bonne orthographe du verbe, conjuguez-le avec “nous”. 

Exemple : “J’aimerais te revoir vite” devient “nous aimerions te revoir vite”. Il s’agit ici d’un conditionnel, nous terminerons donc le verbe avec “ais”.

Erreur #3 : "a" ou "à" :

Évitez de confondre le verbe “avoir” et la préposition “à”.

Pour savoir quelle est la bonne orthographe, passez le faire à l’imparfait.

Exemple : “il a pris le train hier” devient “il avait pris le train hier”. Il s’agit du verbe avoir, on ne met donc pas d’accent sur le a.

Erreur #4 : “Cent” ou “cents” ? “Vingt” ou “vingts” ? :

Cent ou vingt prennent un “s” uniquement lorsqu’ils ne sont pas suivis par un autre chiffre et qu’ils sont multipliés.

Exemples :

100 s’écrit cent.

800 s’écrit huit cents.

804 s’écrit huit cent quatre.

Erreur #5 : l’accord du participe passé :

Écrit-on “les amis que j’ai invité” ou “les amis que j’ai invités” ?

Pour le savoir, regardez la position du COD. Si celui-ci est placé avant le verbe, alors on accorde le participe passé.

Exemples :

J’ai invité des amis.

Les amis que j’ai invités.

Conseil n°9 : Utiliser la mnémotechnique

Comment apprendre l'orthographe d'un mot ?

La meilleure méthode consiste à l’ancrer dans sa mémoire visuelle.

Et pour cela, rien de mieux que les images. Cette méthode mnémotechnique a fait ses preuves pour retenir durablement l’écriture d’un mot.

Deux livres de référence vous proposent ainsi de mémoriser la bonne orthographe des mots grâce à des dessins.

Le premier, c’est “L'anti-fautes d'orthographe” 100 % illustré de Jean-Yves Grall qui propose de revoir l’orthographe de 120 mots compliqués.

Pour le second, il s’agit de “250 dessins pour ne plus faire de fautes” de Sandrine Campese (encore elle). Là encore, elle propose des dessins pour mémoriser la bonne orthographe des mots pièges. 


Vous pouvez également télécharger et utiliser les PDFs proposés gratuitement sur ce site pour revoir encore plus de mots.

Étape 2 : Prendre de bonnes habitudes
Maintenant que nous avons revu les méthodes pour vous remettre à niveau, passons aux bonnes habitudes à prendre pour améliorer votre orthographe au quotidien.

C’est parti ! 

Conseil n°10 : Activer un correcteur automatique sur ses outils de rédaction

Pour lutter contre les problèmes d’orthographe, on peut commencer par s’équiper d’un correcteur orthographique.

Pour cela, vous pouvez commencer par activer les correcteurs automatiques sur les différents outils sur lesquels vous rédigez :

  • Sur Microsoft Word : Cliquez sur Fichier > Options > Vérification > Options de correction automatique. Dans l’onglet “Correction automatique”, cochez l’option “Correction en cours de frappe”.

  • Sur OpenOffice : Cliquez sur Outils > Options d'AutoCorrection pour ouvrir la boîte de dialogue AutoCorrection. Dans Format > AutoCorrection, activez l’option “Pendant la frappe”.

  • Sur Gmail : Ouvrez votre boîte Gmail. En haut à droite, cliquez sur Paramètres puis sur “Tous les paramètres”. Un peu plus bas sur la page, vous pouvez activer les trois options : Grammaire, Orthographe et Correction automatique.

Méfiez-vous cependant, ces correcteurs orthographiques sont le plus souvent basés sur des algorithmes de détection automatisés. Ceux-ci peuvent manquer des erreurs ou au contraire détecter des erreurs inexistantes.

Google confesse par exemple les limites de son outil sur son centre d’aide :

Conseil n°11 : Acheter un dictionnaire (ou en ajouter un à ses favoris)

Pour détecter les fautes, une autre méthode a fait ses preuves : l’usage d’un dictionnaire.

Rien de mieux pour vérifier rapidement si appeler prend un seul ou deux p, ou encore si “après-midi” est féminin ou masculin par exemple.

Et si vous pensez qu’utiliser un dictionnaire nécessite de conserver à ses côtés un pavé de 800 pages, détrompez-vous ! Tous les dictionnaires proposent désormais des éditions accessibles gratuitement en ligne.

Vous pouvez ainsi retrouver ces trois dictionnaires de référence directement depuis votre ordinateur ou votre mobile :

Le Robert : très complet, ce dictionnaire propose également des notes sur l’étymologie des mots et leur bon usage.

Le Wiktionnaire : créé par la fondation Wikipédia, c’est un dictionnaire 100 % en ligne et collaboratif. Il propose quelques options intéressantes des dictionnaires plus classiques. On y trouve par exemple l’étymologie détaillée des mots (pratique pour retenir leur orthographe), des exemples d’utilisation, ou encore des synonymes. À la différence du Robert et du Larousse, il est alimenté par des Internautes bénévoles. Il comprend donc plus d’entrées que les dictionnaires classiques qui sont plus restrictifs.

Larousse : avec 135 000 définitions, ce classique ne déçoit pas. On regrette en revanche le peu de détails fournis sur les mots.

Conseil n°12 : Adopter un correcteur orthographique solide

Tout le monde peut faire des fautes d’orthographe au quotidien, même les meilleurs rédacteurs.

Pour parer ça, les correcteurs orthographiques sont d’une aide précieuse pour limiter les fautes et écrire plus rapidement.

Mais attention, tous les correcteurs ne se valent pas. Si vous êtes un habitué des correcteurs gratuits en ligne type Reverso et Bon Patron, redoublez de prudence ! Ces correcteurs ne détectent que les fautes les plus basiques et la plupart des fautes d’accord leur échappent.

Pour réellement réduire les fautes, je vous conseille de jeter un œil à des solutions de correction avancée comme MerciApp, Antidote ou Cordial. La plupart proposent d’ailleurs une version gratuite.

Au-delà de la détection des erreurs, ces outils vous permettent également de comprendre vos fautes et d’améliorer votre orthographe grâce à leurs suggestions.



Ils intègrent également la détection des fautes de syntaxe ou de style à l’image de MerciApp ci-dessus.

Conseil n°13 : Lire régulièrement

Si les correcteurs peuvent contribuer à diminuer les fautes, la lecture peut aussi beaucoup aider.

Une étude du Projet Voltaire a fait le constat suivant : plus nous lisons, moins nous faisons de fautes d’orthographe.

Cet effet positif de la lecture a été identifié par de nombreuses recherches et s’expliquerait par l’impact positif de la lecture sur la mémorisation de l’orthographe des mots.

Conseil n°14 : Prendre le temps de se relire

Une fois vos bases renforcées et votre ordinateur correctement équipé, il vous restera un dernier écueil à affronter : l’inattention.

À vouloir écrire trop vite, on laisse souvent passer des fautes que l’on maîtrise en temps normal.

Pour mieux vous relire, j’ai deux conseils à vous partager :

  • Commencez la lecture de votre texte par la fin : cette astuce vous permet d’aborder votre texte sous un angle neuf et de déceler des fautes que votre cerveau avait manquées jusque-là.

  • Changez le formatage de votre texte : essayez de changer la taille ou la famille de caractères que vous utilisez. Effet nouveauté sur votre texte garanti ! Les fautes jusque-là passées inaperçues vont vous sauter au visage.

Conclusion :

Et voilà, nous voici arrivés à la fin de ce guide ! 

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour ne plus faire de faute d’orthographe.

Nous avons un dernier conseil avant de conclure cet article. Si malgré tous vos efforts, vous ne progressez toujours pas, il se peut que vous fassiez partie des personnes dysorthographiques. 

Aujourd’hui reconnue officiellement comme un trouble, la dysorthographie nécessite un accompagnement spécialisé. N’hésitez pas à consulter un spécialiste pour en avoir le cœur net.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne écriture et bonne chance !

Autres articles

Soyez crédible et efficace,
partout et tout le temps.
Essayer gratuitement