Écrit-on « ce fut » ou « ce fût » ?

par 
MerciApp

La réponse simple

On écrit toujours « ce fut un plaisir ».

Pourquoi n’écrit-on pas « ce fût » ?

« fut » est la forme conjuguée du verbe « être » à la troisième personne du singulier du passé simple.

À ne pas confondre avec « fût » qui est :

- l’imparfait du subjonctif du verbe « être » à la troisième personne du singulier,

- le nom masculin désignant :

  • en armurerie, le bois sur lequel on monte le canon d’un fusil, d’un pistolet.
  • un tonneau contenant du vin, de la bière, du cidre, etc.
  • en architecture, le corps d’une colonne, entre la base et le chapiteau.

[cta-main]

Conjugaison du verbe « faire »

Passé simple

je fus

tu fus

il ou elle fut

nous fûmes

vous fûtes

ils ou elles furent

Imparfait du subjonctif

que je fusse

que tu fusses

qu’il ou elle fût

que nous fussions

que vous fussiez

qu’ils ou elles fussent

Comment s’en souvenir ?

On emploie ce fut (sans accent circonflexe) quand on peut le remplacer par : c’était.

La forme fût appartient à l’imparfait du subjonctif que l’on emploie dans un langage soutenu (registre littéraire) :

  • dans une subordonnée introduite par un verbe au passé ou au conditionnel. On le remplace habituellement par le subjonctif présent.

Exemple : J’espérais qu’il fût assez intelligent pour éviter cette erreur.

On remplace préférablement aujourd’hui « qu’il fût » par « qu’il soit » (subj. présent)

Exemples :

Je voulus qu’elle fût présente pour la cérémonie.

Je voudrais qu’il ne fût pas trop tard.

Il aurait aimé qu’elle fût sa sœur.

J’eusse voulu qu’il ne fût pas à ce point égoïste.

  • ou dans l’expression ne fût-ce que.

Exemples :

L’éduction est essentielle ne fût-ce que pour affronter les difficultés de ce monde.

Il serait préférable que nous restions, ne fût-ce que pour nous occuper des enfants.

Elle peut révéler, ne fût-ce que par honnêteté, ce que sont ses véritables projets.

Il aurait pu lui répondre, ne fût-ce que par politesse.

Exemples d’utilisation de « fut »

→ Verbe être au passé simple dont la forme au pluriel est furent.

La nuit était tombée, il fut grand temps de partir.

Il fut un grand homme d’affaires avant d’être un bon père.

Louis XV, roi éclairé féru de sciences et de techniques fut nommé le « Bien-Aimé », 

Quelle ne fut pas sa surprise de le rencontrer dans ce restaurant !

Exemples d’utilisation de « fût »

→ Verbe être au subjonctif imparfait.

Il aurait tant voulu qu’il fût plus conciliant.

La décision était ajournée, non qu’elle fût illégale mais difficile à prendre.

Elle ne put rien dire bien qu’elle fût en possession de cette information.

Les dispositions furent respectées sans qu’il fût nécessaire de légiférer.

Alternative à « ce fut »

On peut remplacer « ce fut » par « c’était »

Alternative à « ce fût »

On peut remplacer « ce fût » par « ce soit »

Comment ne plus faire cette erreur ?

« ce fut » ou « ce fût » ?

Avec MerciApp, où que vous écriviez, on assure vos arrières !

MerciApp permet à des millions de francophones de bénéficier d’une technologie unique de correction et d’aide à la rédaction sûre et simple d’utilisation.

Comment ne plus faire cette erreur ?

Avec le correcteur d'orthographe MerciApp, où que vous écriviez, on assure vos arrières !

MerciApp permet à des millions de francophones de bénéficier d’une technologie unique de correction et d’aide à la rédaction sûre et simple d’utilisation.
Mon document
Cliquez sur le texte souligné
Cliquez sur le texte souligné
pour consulter la correction de MerciApp
Le meilleur de votre expression écrite.
MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.
Utiliser MerciApp gratuitement
Fonctionne avec tous vos outils préférés.