Comment faire une ouverture dans une conclusion ?

  • Rédaction
8 minutes

La rédaction d’une ouverture dans une conclusion n’est pas sans danger. Beaucoup d’enseignants la suggèrent à leurs étudiants, souvent à raison. La phrase finale d’un devoir valorise en effet le développement. Elle renvoie vers d’autres perspectives de réflexion et atteste du travail fourni.

Il en va de même dans le milieu professionnel. Une ouverture conclusive au cours d’une réunion de travail ou d’une présentation peut marquer les esprits. Vous devez cependant bien la maîtriser et l’adapter à l’objet de la prise de parole.

Voici quelques exemples pour trouver la bonne ouverture dans une conclusion. Nos recommandations d’usage vous éviteront de déconcerter vos lecteurs ou auditeurs.

Les meilleurs exemples pour une ouverture dans une conclusion

Dans le plan d’une dissertation, d’un mémoire ou d’une intervention professionnelle, la conclusion est un élément essentiel. Idéalement, elle répond aux problématiques évoquées au sein de l’introduction. Ce bilan peut se terminer par une ouverture, offrant de nouveaux horizons d’idées.

Il existe plus d’une manière de formuler une ouverture dans une conclusion. Voici des exemples probants, ayant fait leurs preuves auprès de nombreux correcteurs et auditoires.

ouverture conclusion

La projection dans le futur comme idée d’ouverture conclusive

Un exposé professionnel ou étudiant se conclut après une longue argumentation. Le bilan de ce travail doit reprendre les idées avancées au cours de la dissertation ou du commentaire. Mieux : il crée une brèche vers un futur proche.

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Écrire une réflexion logique par rapport à l’argumentation

Cette partie de la conclusion peut se situer sur trois plans : optimise, pessimiste, ou hypothétique. Le choix de la formulation de phrase donne du crédit au postulat avancé auparavant par l’étudiant ou le professionnel. Écrire une ouverture dans une conclusion permet ainsi d’étayer son argumentation.

En ce qui concerne la recherche littéraire, elle peut évoquer les travaux futurs d’un auteur. En soulignant des thématiques persistantes, cette pirouette permet de sceller une dimension d’œuvre complète et unie.

Exemples d’ordre littéraire ou professionnel

Mentionner les adaptations, au cinéma ou au théâtre, de livres est une pratique courante des étudiants. Voici un exemple de cette formulation d’ouverture en conclusion.

L’œuvre de Shakespeare, en dépit de son âge, possède des thématiques intemporelles. La transposition moderne de Roméo et Juliette, signée Baz Luhrmann en 1996, le prouve.

Pour une présentation professionnelle, la projection dans le futur peut s’accompagner de comparaisons avec d’autres secteurs.

Aujourd’hui, la démocratisation de la réalité virtuelle est encore mineure dans les foyers. Avec des entreprises investissant dans ce secteur, comme Meta, il y a fort à parier qu’il s’agit d’un marché prometteur. Après tout, ne prédisait-on pas également la faillite à Netflix avec son service d’abonnement de vidéo à la demande ?

Proverbe et citation : des éléments appréciés pour l’ouverture d’une conclusion

Les étudiants confrontés à la perspective d’une ouverture conclusive ont souvent recours à la citation. Proverbe, littérature, philosophie, parole de personnalité : chaque rédacteur peut choisir sa source.

La recherche d’une citation pour prolonger la réflexion du plan

Cette méthode est loin d’être mauvaise, mais s’aborde avec précaution. La citation doit mentionner une source vérifiée et authentique. Prêter des propos de Platon à Socrate peut générer un effet néfaste auprès du lecteur.

Par ailleurs, ce type de conclusion doit respecter le développement du texte et son argumentation. Citer votre chanteur ou humoriste préféré peut vous plaire. Toutefois, le propos choisi doit idéalement montrer une piste de réflexion supplémentaire.

Quelques idées de sources à utiliser

Il s’agit de choisir une source fiable et politiquement correcte. Un des conseils passe-partout pour ce cas de figure consiste à citer Pierre Desproges. Le défunt humoriste français possède un nombre grandiloquent de citations intelligentes et adaptées à une conclusion.

Citer cette source a le mérite de divertir votre auditoire. Voici un exemple de ce type d’ouverture pour une conclusion d’analyse d’ouvrages antimilitaristes.

Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d’entraînement, on peut en faire des militaires.

Dans le cadre d’une réunion professionnelle, certains propos d’entrepreneurs peuvent faire office d’ouverture en conclusion. Ainsi, ces paroles de Steve Jobs restent appropriées à l’exercice :

Les grandes choses dans le business ne sont jamais réalisées par une seule personne. Elles sont accomplies par une équipe.

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Faire coïncider les derniers mots d’un bilan de présentation avec l’actualité

Il existe une troisième manière d’apporter une réponse à votre problématique en conclusion : l’analyse de faits d’actualité.

Comment se servir de l’actualité pour faire une bonne ouverture ?

Bien maniée, cette pirouette conclusive permet d’apporter une résonance au plan de la dissertation ou du commentaire. Elle s’inscrit dans un ordre contemporain. Toutefois, cette méthode ne peut s’appliquer à tous les exercices.

Le commentaire de texte, de fait social ou d’histoire, ainsi que la dissertation s’y prêtent parfaitement. Une thèse ou un mémoire sont des travaux universitaires devant davantage survivre aux affres du temps.

Ancrer l’ouverture dans une actualité trop précise peut mettre en péril l’ensemble de l’exercice. Prêtez attention à sa rédaction, sous peine de rendre vos arguments obsolètes.

-> Maîtrisez-les règles d’une introduction de commentaire de texte à succès !

Idée d’application de cette méthode en milieu professionnel

Dans le domaine professionnel, une évocation de faits d’actualité permet de mieux définir les enjeux et objectifs d’une entreprise ou d’une marque.

Voici un exemple ancré dans l’actualité.

L’échec du service Salto dans le secteur du streaming vidéo par abonnement doit porter à réflexion. Un marché saturé n’accepte pas plus de concurrence. Mieux vaut privilégier un élément différenciant pour valoriser notre produit auprès de la clientèle potentielle.

Est-ce toujours une bonne idée de conclure un texte par une ouverture ?

La conclusion fait partie des étapes indispensables à toute présentation professionnelle ou étudiante. L’ouverture reste, quant à elle, facultative. Si un auditoire ou jury peut plébisciter la démarche, un autre pourrait la pénaliser. Quels sont les avantages et défauts de l’ouverture en conclusion ?

ouverture conclusion

-> Découvrez les 8 clés indispensables pour rédiger une introduction de qualité.

Les arguments en faveur de l’ouverture dans la conclusion

L’ouverture se situe à la toute fin d’un travail. Il s’agit, a priori, de la dernière ligne de l’exercice demandé : prise de parole, dissertation, commentaire de texte, thèse, mémoire, etc. Si la conclusion répond à l’introduction, le rôle de l’ouverture est différent.

Elle apporte une piste supplémentaire de réflexion sur la même problématique. Véritable prolongement du développement fourni tout au long de l’argumentation, elle concrétise la recherche. Elle démontre les capacités logiques et intellectuelles de l’étudiant ou du professionnel.

L’ouverture amène la présentation de nouveaux éléments et arguments. Le travail peut ainsi marquer des points supplémentaires auprès du lecteur. Toutefois, mal maîtrisée, cette perspective nouvelle laissera un goût amer, se reflétant sur la note finale.

Conclure par une ouverture : un problème de méthode pouvant nuire au développement

« Inutile » ou « dangereuse » : les critiques sur l’ouverture en conclusion sont légion. Un correcteur peut la recommander, lorsque d’autres la conspuent.

Trop souvent, la rédaction de cette nouvelle perspective dans l’analyse paraît forcée ou bancale. Si tel est le cas, la recherche de points supplémentaires se transforme en évaluation négative. Au format numérique, ayez toujours à disposition un correcteur orthographique pour vous relire. Vous éviterez de finir sur une fausse note.

En outre, l’ouverture doit toujours s’imposer d’elle-même, de manière naturelle et logique. Dans un contexte professionnel, un discours se terminant par une phrase peu maîtrisée peut générer de la confusion auprès de l’auditoire. Prenez garde à ne jamais aller à l’encontre des éléments avancés au cours de la présentation.

N’oubliez pas le caractère généralement facultatif de l’ouverture dans une conclusion. Si vous souhaitez absolument la rédiger, les exemples mentionnés plus haut vous seront utiles. Ils vous aideront à écrire une ouverture conclusive de qualité et appréciée du lecteur.

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Aidez vos amis à parfaire leur français

Partagez-leur cette page

Avatar de l'auteur Arthur Comets

Très intéressé par les nouvelles technologies, c'est en 1997 que je découvre Internet. Je passe alors des journées entières à me perdre dans les profondeurs de la toile. Plus de 20 ans plus tard, ma fibre pour le web et le business m'orienteront naturellement vers une carrière dans le webmarketing et le SEO. En mai 2022, j’ai rejoint l’aventure MerciApp pour faire passer un nouveau cap au trafic organique du site et profiter d’une expérience humaine et professionnelle hors du commun.