Évitez ces 5 fautes d’orthographe qui nuisent à votre crédibilité professionnelle !

  • Business
  • Rédaction
4 minutes

Dans le monde professionnel, une mauvaise orthographe peut rapidement entraîner une perte de clients et nuire à votre réputation.

Pour éviter ces désagréments, vous devez faire attention à votre orthographe et de vous relire avant d’envoyer des communications professionnelles.

Cet article détaillera cinq fautes d’orthographe fréquentes qui peuvent compromettre votre crédibilité auprès de vos interlocuteurs, ainsi que des astuces pour les éviter.

Faute n°1 : l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir

L’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir est souvent source d’erreurs dans la langue française. Il s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct (COD) si celui-ci précède le verbe. Sinon, il reste invariable.

Exemple :

  1. « Les données qu’ils ont collectées sont intéressantes.« 
    => Ici, « collectées » s’accorde avec « données », car le COD précède le verbe.
  1. « Ils ont collecté les données.« 
    => Dans cette phrase, « collecté » ne s’accorde pas, car le COD suit le verbe.

Pour éviter les erreurs d’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir, pensez à bien identifier le COD dans la phrase et vérifiez s’il précède ou non le verbe. Notre correcteur de fautes MerciApp sera bien entendu le parfait allié pour éviter ce genre d’étourderie.

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Faute n°2 : la confusion entre « a » et « à »

La confusion entre « a » (la troisième personne du singulier du verbe avoir) et « à » (la préposition) est une erreur d’orthographe courante.

Pour vous assurer que vous utilisez la bonne forme, posez-vous les questions suivantes :

  1. Est-ce que j’utilise le verbe avoir ? Si oui, c’est « a »
  2. Est-ce que je cherche à indiquer une direction, un lieu, un point dans le temps ou introduire un complément ? Si oui, c’est « à »

Exemple :

« Elle a envoyé le rapport hier. »
=> Ici, il s’agit du verbe « avoir », donc on écrit « a ».

« Envoyez ce document à tous les collaborateurs concernés.
=> Dans cette phrase, on indique une direction pour l’envoi du document, donc on écrit « à. »

En posant ces questions, vous limiterez les erreurs de confusion entre ces deux formes.

Êtes-vous sûr(e) de toutes les connaître?

Téléchargez votre guide gratuit exclusif et révolutionnez votre écriture dès maintenant en évitant les 14 fautes qui minent votre crédibilité !

Book Mockup (1)
Book Mockup (1)

Faute n°3 : les homophones grammaticaux : Ce/Se, Son/Sont et Ces/Ses

Les homophones grammaticaux sont des mots qui ont la même prononciation mais des fonctions grammaticales différentes. Ces confusions peuvent entraîner des fautes d’orthographe nuisibles à votre crédibilité.

Quelques exemples courants :

  • ce/se
  • ou/où
  • son/sont
  • ces/ses

Pour éviter ces erreurs, pensez à bien relire vos phrases et vérifiez si le mot utilisé respecte la fonction grammaticale attendue.

Aidez vos amis à parfaire leur français

Partagez-leur cette page

Faute n°4 : l’accord de l’adjectif qualificatif : é, és, ée, ées, s, etc.

En français, l’adjectif qualificatif s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie. Cette règle est souvent méconnue ou ignorée, ce qui peut engendrer des fautes d’orthographe problématiques dans un contexte professionnel.

Exemple :

« Nous avons rencontré des clients potentiels. »
=> Ici, « potentiels » s’accorde en nombre avec « clients », car il en qualifie plusieurs.

« J’ai contacté une entreprise locale.« 
=> Dans cette phrase, « locale » s’accorde en genre et en nombre avec « entreprise ».

Pour assurer un accord correct de l’adjectif qualificatif, identifiez le nom qu’il accompagne et faites correspondre le genre et le nombre entre les deux mots.

-> Découvrez ce qu’est la dysorthographie et comment la repérer.

Faute n°5 : la conjugaison des verbes

Les verbes sont le cœur de toute phrase, et une mauvaise conjugaison peut rendre votre message difficile à comprendre et nuire à votre crédibilité.

Prenez donc soin de maîtriser la conjugaison des verbes que vous utilisez, notamment pour les temps les plus courants comme le présent, le passé composé et le futur.

Astuce :

Si vous n’êtes pas sûr de la conjugaison d’un verbe, n’hésitez pas à consulter un Bescherelle ou un site de conjugaison en ligne avant d’intégrer ce verbe dans votre message professionnel.

En suivant ces conseils et en accordant une attention particulière à votre orthographe, vous éviterez les fautes d’orthographe courantes et améliorerez ainsi votre crédibilité dans le monde professionnel. Un effort qui sera apprécié aussi bien par vos clients que par vos collaborateurs !

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Aidez vos amis à parfaire leur français

Partagez-leur cette page

Avatar de l'auteur Arthur Comets

Très intéressé par les nouvelles technologies, c'est en 1997 que je découvre Internet. Je passe alors des journées entières à me perdre dans les profondeurs de la toile. Plus de 20 ans plus tard, ma fibre pour le web et le business m'orienteront naturellement vers une carrière dans le webmarketing et le SEO. En mai 2022, j’ai rejoint l’aventure MerciApp pour faire passer un nouveau cap au trafic organique du site et profiter d’une expérience humaine et professionnelle hors du commun.