Content manager : tout savoir sur ce métier du web

  • Carrière
13 minutes

À mi-chemin entre le marketing et la communication digitale, le content marketing est un domaine essentiel pour toute entreprise travaillant sa présence en ligne. La réflexion stratégique, la définition du budget ainsi que la conduite quotidienne de ce type de stratégie est confiée au content manager.

Véritable chef de pôle, il doit à la fois savoir rédiger, planifier et suivre les performances de sa stratégie de contenu.

Utilisant de nombreux outils marketing, le content manager se forme toute sa vie. Il est en veille quazi permanente.

Il développe ainsi une expertise lui permettant de travailler généralement en CDI « In-house » chez l’annonceur. Cependant, il peut aussi exercer son activité dans une agence ou en freelance. Découvrez ce métier en détail.

Le métier de content manager

Le content manager est en charge du plan de contenus de l’entreprise. Il possède des savoir-faire précis en SEO, en pilotage des réseaux sociaux et en rédaction de contenu. Il maîtrise divers instruments de travail et logiciels dédiés à ces missions.

Cet emploi implique également une capacité à superviser une équipe de rédaction. La performance des contenus et la mise en place de plans webmarketing plus globales sont aussi de son ressort.

Un chef d’orchestre du marketing de contenus

Ce spécialiste en organisation de contenu est un professionnel dont le rôle principal consiste à contribuer au développement de la marque de la société, de la marque employeur et de sa présence en ligne. Il met en œuvre un plan de content marketing ciblé pour le référencement en ligne.

Les missions du content manager

Les missions de ce coordonnateur de contenu varient selon le type de contenus, le projet spécifique de communication numérique de l’établissement et s’il est salarié ou freelance. Elles peuvent consister en :

-> la veille sur l’actualité du secteur d’activité ;

-> la définition d’un calendrier de contenus ;

-> l’élaboration d’un plan de contenus optimisés ;

-> la gouvernance du contenu du site : la création, la publication et la mise à jour de celui-ci ;

-> la gouvernance des canaux sociaux et la diffusion sur des supports publicitaires pour générer du marketing conversationnel ;

-> la mise en place de partenariats avec des influenceurs et les RP (Relations Presse) ;

-> la supervision de l’équipe de rédacteurs ;

-> la définition des indicateurs de performance ;

-> le suivi des performances des contenus sur les moteurs de recherche et les médias sociaux ;

-> l’optimisation des performances suite à l’analyse de ce dernier.

Des missions différentes entre agence et entreprise

En fonction de son type de poste, en agence ou en entreprise, le quotidien du Content Manager change radicalement, particulièrement en ce qui concerne la relation client.

En agence, le content manager :

-> définit et pilote le plan de contenus de la clientèle ;

-> sélectionne et dirige les free-lances engagés ;

-> communique en permanence avec les clients et les différents talents ;

-> réalise les objectifs de la clientèle.

En entreprise, le content manager :

-> définit et pilote le plan de contenus de la société ;

-> dirige ses collaborateurs en interne ;

-> communique en permanence avec les pôles marketing et commerciale ;

-> réalise les objectifs de la compagnie.

content manager

Les compétences nécessaires au métier

Le content manager doit être expert en marketing digital. Il lui faut connaître parfaitement le fonctionnement des divers canaux d’acquisitions : les médias sociaux, l’e-mailing, le blogging, les partenariats, etc.

D’autre part, une maîtrise pointue de la création de contenu optimisé est demandée. Il doit maîtriser tous les supports de transmission d’informations (écriture, vidéo, audio).

Enfin, il est souvent garant d’un pôle de collaborateurs qu’il doit pouvoir manager efficacement. Il est doté à la fois de compétences humaines et techniques pointues.

Compétences techniques :

-> la bonne maîtrise des instruments d’analyse de trafic sur le web ;

-> la bonne maîtrise des instruments de référencement ;

-> la bonne maîtrise des instruments de communication, notamment les logiciels PAO (Publication Assistée par Ordinateur) ;

-> la maîtrise des différentes méthodes d’études marketing ;

-> la maîtrise des différentes méthodes de veille ;

-> la bonne maîtrise des plateformes sociales et de leurs spécificités (technologiques et communicationnelles) pour un pilotage pointu de l’e-réputation ;

-> la maîtrise de l’anglais pour les échanges internationaux ;

-> d’excellentes capacités d’écriture.

Ne faites plus ces 7 erreurs en rédaction web !

Compétences relationnelles :

-> la curiosité et l’ouverture d’esprit afin de comprendre les dernières tendances & les besoins du client ;

-> la créativité pour lancer de nouvelles idées et se démarquer ;

-> l’esprit d’équipe ;

-> le sens du travail en transversalité ;

Les outils indispensables à la fonction

Le content manager utilise de nombreux logiciels et applications pour être efficace. Voici quelques informations qui vous permettront de vous familiariser avec son écosystème d’instruments de travail :

Les outils d’aide à l’écriture : Ils sont devenus indispensables pour s’assurer des contenus rédigés impeccables tant dans le fond que dans la forme. Correcteur d’orthographe et de grammaire, correction de style, reformulation, etc. La liste est longue !

Exemples :

-> Writesonic ;

-> Spin Rewriter ;

-> Textalyser.

Les outils SEO : Ils permettent de suivre l’évolution du positionnement d’un site dans les résultats de recherche et obtenir des recommandations d’optimisation.

Exemples :

-> YourTextGuru ;

-> Semrush ;

-> Ahref.

Les CMS : Acronyme de Content Management System, ou Système de Gestion de Contenu en français. Ils vous permettent de gérer le contenu de votre site de manière structurée, sans avoir à manipuler du code.

Exemples :

-> WordPress ;

-> Prestashop ;

-> Shopify.

Les CRM : Acronyme de Customer Relationship Management, ou Gestion de la Relation Client en français. Ils sont précieux pour gérer efficacement toutes les interactions et relations qu’une entité entretient avec sa clientèle et ses prospects.

Exemples :

-> Divalto ;

-> Salesforce CRM ;

-> HubSpot CRM.

Les Social Media Planner : Ou Planificateur de médias sociaux en français. Ils facilitent la planification et le suivi des performances de vos contenus sur les plateformes sociales en centralisant ces derniers sur une seule plateforme.

Exemples :

-> HootSuite ;

-> Buffer ;

-> CoSchedule.

Les applications de Marketing Automation : Elles permettent de gagner beaucoup de temps en automatisant des tâches répétitives telles que l’envoi d’e-mails personnalisés, le suivi des clients potentiels et l’évaluation de leurs niveaux d’intérêt.

Exemples :

-> HubSpot ;

-> MailChimp ;

-> ActiveTrail.

Les Google Apps : Les applications de Google sont devenues essentielles pour la création de contenu, que ce soit pour la communication et le partage de documents entre collaborateurs ou pour le suivi des performances du site.

Exemples :

-> Google Drive ;

-> Google Analytics ;

-> Google Search Console.

Boostez les résultats de votre stratégie de contenu avec la méthode de l’objectif SMART.

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Devenir content manager : formation, salaire et recherche d’emploi

Le content manager est un chef d’équipe en charge du content marketing en entreprise. Il peut aussi être amené à rédiger lui-même le contenu. Dans tous les cas, pour devenir content manager, une formation continue en marketing digital et de l’expérience sont indispensables.

Quelle formation pour devenir content manager ?

Une formation de niveau bac+ 3 ou bac+ 5 en marketing, en communication ou en journalisme est idéale, mais il est rare de devenir content manager directement à la sortie d’une école. Ce métier demande beaucoup de connaissances et savoir-faire, tant en réalisation de contenu rédigé qu’en management et en marketing.

Voici quelques exemples de parcours qui pourraient vous permettre de devenir content manager :

Niveau bac+ 3 :

-> bachelor d’établissement spécialisé en commerce et communication digitale ;

-> BUT – Métiers du Multimédia et de l’internet (MMI) parcours : Stratégie de communication numérique et design d’expérience ;

-> BUT – Information communication (IC) ;

-> licence professionnelle métiers de la communication : chargé de la communication.

Niveau bac+ 5 :

-> diplôme d’école spécialisée ;

-> diplôme d’école de journalisme ;

-> masters communication, management, marketing et/ou webmarketing ;

-> diplômes d’écoles de communication spécialisées en webmarketing.

Vous cherchez le parcours adéquat pour devenir content manager ? Le gouvernement français a mis en ligne une plateforme qui vous permet de trouver l’ensemble des masters publics disponibles.

De nombreux content managers démarrent leur carrière comme rédacteurs web, par exemple. Ils développent leurs expertises en SEO et marketing digital par des formations complémentaires.

content manager

Quel est le salaire d’un content manager ?

Un content manager peut exercer son emploi dans un établissement comme responsable de stratégie digitale, responsable éditorial ou rédacteur en chef selon son expertise. Il peut aussi travailler en tant que freelance dans une agence web.

En 2023, selon Glassdoor, sa rémunération varie comme suit compte tenu de son expérience :

-> Junior (0 à 2 ans d’ancienneté) : Entre 30 000 € et 34 000 € par an ;

-> Intermédiaire (entre 2 ans et 5 ans d’ancienneté) : Entre 37 000€ et 47 000 € par an ;

-> Senior (plus de 5 ans d’ancienneté) : À partir de 47 000 € par an.

Comment trouver un emploi ou une mission ?

Le meilleur moyen d’obtenir un emploi ou une mission de content manager consiste à montrer ses compétences. Créer un blog ou animer un réseau social, travailler comme rédacteur web ou community manager permet de les acquérir. Il sera indispensable de faire une veille et de se former continuellement.

Muni des contenus que vous avez produits, vous pouvez postuler aux offres d’emploi. N’hésitez pas également à contacter des agences proposant ce genre de services. Comme dans de nombreux métiers en marketing et en communication, ce sont à la fois les connaissances théoriques et les preuves de votre savoir-faire qui vous permettront de postuler avec succès.

Si vous présentez suffisamment de savoir-faire et un bon parcours scolaire, de nombreux emplois de content manager en agence vous sont accessibles. Vous pouvez également opter pour la création d’une micro-entreprise afin de proposer votre expertise en tant que freelance.

Les questions essentielles à poser

Lors de votre entretien, il se peut que votre recruteur ait omis des informations importantes. Il est donc recommandé de poser certaines questions pour clarifier certains points. Et ce tout en montrant votre motivation et votre intérêt pour le poste et l’entreprise à laquelle vous avez postulé. Cela vous permettra de vous démarquer à coup sûr !

-> Pouvez-vous me donner davantage d’informations sur l’identité [Nom de la marque] ? Son positionnement et ses valeurs ?

-> Quel est votre buyer persona ?

-> Quels sont vos indicateurs clés de performances ?

-> Quels sont les outils que vous utilisez ?

-> Disposez-vous d’une charte et d’une ligne éditoriale ?

-> Disposez-vous d’une équipe ou devrais-je recruter mes collaborateurs ?

-> Disposez-vous actuellement de partenariats ?

-> Des budgets sont-ils définis pour les divers types de campagnes ? Si, oui pouvez-vous m’en dire plus à ce sujet ?

Les possibilités d’évolutions de carrière

Au fur et à mesure qu’il évolue dans sa carrière, le content manager développe diverses compétences qui lui offrent 2 principales débouchées :

-> Digital brand manager : En charge de la valorisation d’une ou plusieurs marques sur internet et les canaux sociaux, il est garant de la notoriété numérique et de l’e-réputation de celles-ci ;

-> Chef de rubrique : Placé à la tête d’une rubrique, il est un journaliste spécialisé dans un domaine précis. Il veille ainsi à la cohérence de celle-ci tout en animant une équipe de rédacteurs.

Le content manager peut également évoluer vers des métiers du marketing plus diversifiés tels que :

-> Responsable marketing digital : En collaboration avec les chefs de produit, il est en charge du suivi des budgets marketing ainsi que du suivi des résultats des actions menées ;

-> Responsable marketing produit : Il est garant du développement des plans marketing pour communiquer les caractéristiques et les avantages des nouveaux produits à la clientèle ;

-> Social media manager : Il est en charge de la supervision et du développement de la visibilité de la marque sur les réseaux. Il veille également à l’e-réputation de celle-ci ;

-> Directeur marketing : Il élabore et met en place des actions et des plans marketing pour développer les ventes d’une entreprise.

Professions aux appellations similaires mais différents

Il existe quelques professions dont l’appellation se rapproche fortement du titre de content manager mais dont les différences de missions sont plus ou moins radicales. Cela peut porter à confusion. Pas d’inquiétudes nous sommes là pour éclaircir tout ça.

Content manager

Il supervise la réalisation des contenu en assurant sa qualité, sa créativité et le respect des délais fixés.

Community manager

Il a pour mission de booster l’engagement des utilisateurs sur les plateformes sociales tout en assurant la bonne image de la marque en ligne ;

Content strategist

Il est plus en charge de la formulation du plan de contenu que de sa réalisation. Il est donc en contact permanent avec la clientèle et le pôle de production ;

Brand manager

Il a pour mission de concevoir la stratégie de marque et s’assure que les produits ou services soient accueillis favorablement par les clients existants ou éventuels.

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Le meilleur de votre expression écrite.

MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.

Fonctionne avec tous vos outils préférés

Aidez vos amis à parfaire leur français

Partagez-leur cette page

Avatar de l'auteur Arthur Comets

Très intéressé par les nouvelles technologies, c'est en 1997 que je découvre Internet. Je passe alors des journées entières à me perdre dans les profondeurs de la toile. Plus de 20 ans plus tard, ma fibre pour le web et le business m'orienteront naturellement vers une carrière dans le webmarketing et le SEO. En mai 2022, j’ai rejoint l’aventure MerciApp pour faire passer un nouveau cap au trafic organique du site et profiter d’une expérience humaine et professionnelle hors du commun.