BLACKFRIDAY —50% de réduction sur les abonnements annuels* MerciApp        avec le code 21BF50
*Jusquʼà 10  licences par espace de travail.   Voir conditions
Profiter de l'offre
PUBLIÉ LE 
25/2/2022

12 compétences à maîtriser avant de devenir un Manager

par 
Arnaud Robert-Gorsse

Êtes-vous en train d’envisager le prochain sommet de votre carrière professionnelle en aspirant au poste de Manager ? Votre mission, si vous l’acceptez, est d’acquérir les 12 compétences managériales clés pour construire activement ce nouveau projet professionnel. 

Il se trouve que les postes les plus difficiles à pourvoir sont ceux de Managers. Assumer la fonction de cadre demande plus de courage, de responsabilité et de dévouement que n’importe quel poste d’employé.

Vous possédez déjà certaines qualités. Vous pouvez dès aujourd’hui développer celles qui vous manquent et bénéficier d’une évolution de carrière.

Voici les savoir-faire et les savoir-être sur lesquels vous concentrer. 

Qu’est-ce qu’un Manager ?

Le Manager est celui qui assure le bon déroulement des opérations dans sa sphère de responsabilité. Il gère son équipe et garantit que le travail est fait. Il a aussi la responsabilité des collaborateurs qui travaillent sous sa direction.

L’anglicisme vient du verbe to manage, qui signifie « gérer » ou « diriger ». 

Les différents styles de Manager

On trouve 4 grands types de management. Le premier est le Manager directif. C’est le cadre qui fixe des règles, établit les priorités et définit la façon de faire. La méthodologie et les objectifs sont clairement définis. Mais il y a généralement peu de place à l’initiative. 

On trouve ensuite le Manager persuasif. Il s’agit très souvent d’un bon communicateur. Il cherche à motiver ses équipes et à les convaincre de l’intérêt de la stratégie qu’il choisit. Il s’efforce de donner du sens et de la valeur à ce que font les collaborateurs.

Puis, il y a le Manager collaboratif. Il va vouloir impliquer les membres de son équipe dans l’organisation de l’activité. Il fait appel aux diverses compétences présentes chez les collaborateurs. Il favorise le bien-être au travail.

différents types managers

Enfin, le dernier profil est celui du Manager délégatif. Il va offrir le champ libre à son équipe. Ainsi, il les responsabilise. Chacun peut faire valoir ses compétences. Cette indépendance peut être une source de motivation pour les employés.

Le salaire moyen d’un Manager

En fonction de l’entreprise et du secteur d’activité, la rémunération d’un Manager peut beaucoup varier.

Pour donner un ordre d’idée, on peut néanmoins indiquer que le salaire moyen net pour le poste de Manager est de 61 060 € en France.

Compétences requises pour manager une équipe — le rôle du cadre

Avant de déterminer les compétences managériales clés pour diriger une équipe, définissons le rôle d’un Manager.

Un Manager n’est pas quelqu’un qui reste assis dans un bureau et qui donne des ordres. Il est plutôt sur le terrain et auprès de ses équipes. Ce n’est pas quelqu’un qui regarde les autres travailler. Il ne fait pas le même travail que ces subordonnés, mais il a souvent plus de travail.

Un Manager n’est pas seulement un bon technicien. Un bon employé ne sera pas automatiquement un bon manager. Autrement dit, ce n’est pas simplement un expert dans le métier qu’il supervise.

Le Manager doit posséder de nouvelles compétences liées à la supervision d’une activité. C’est mieux si le manager, en plus de ses qualités de cadre, est un bon technicien. Sa fonction principale est de piloter l’activité avec son équipe.

Comment y parvient-il ?

Quelles sont les compétences managériales ?

Il y a deux catégories d’aptitudes : les hards skills et les soft skills.

Hard skill : c’est une compétence technique. Elle nécessite un savoir-faire tel que la maîtrise d’un logiciel, d’une technique ou d’une procédure. Exemple : les techniques de gestion de projet en Lean Management.

Soft skill : c’est un savoir-être. On l’appelle aussi « compétence comportementale ». Exemple : la gentillesse.

Les compétences techniques de Manager (hard skills)

1. Gérer la pression : numéro 1 des compétences managériales

On ne parle pas simplement ici de rester zen. Il n’est pas question de connaître des techniques de méditation.

Gérer la pression signifie : être capable d’établir des priorités, maintenir une bonne organisation dans un contexte stressant.

compétences managériales gérer pression

Exemple : une situation comme le Covid demande à un Manager de pouvoir réorganiser son activité en s’adaptant à un nouveau contexte.

2. Capacité de communicant

Le communicant développe un discours positif.

Il va inspirer son équipe. Il va savoir quoi dire pour encourager ses employés. Il démontre aussi une capacité à bien communiquer avec sa hiérarchie. Il va notamment transmettre les bonnes informations pour rassurer ou donner l’alerte s’il le faut.

Sa communication professionnelle est irréprochable.

Et cette capacité se manifeste aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. Par exemple, il sera capable de rédiger un bon email professionnel pour calmer un client mécontent ou mobiliser ses équipes.

Une communication professionnelle nécessite une orthographe parfaite.

[cta-main]

3. Savoir déléguer

Le Manager doit être capable de déléguer. Il ne doit pas faire les choses lui-même. Il a un rôle de supervision. S’il accomplit le travail à la place de ses employés, ils pourraient se sentir inutiles.

Pour déléguer, le Manager doit connaître les forces et les faiblesses de chacun. Il saura sur quoi accompagner son collaborateur et sur quoi lui laisser le champ libre.

Ce dernier doit aussi challenger ses équipes. Il s’efforce de faire progresser chaque personne.

4. Mettre au point la stratégie

Le Manager possède une capacité d’analyse et de prise de décision. Il n’attend pas que quelqu’un d’autre lui demande d’agir. Il a la responsabilité de son service et prend les initiatives qu’il faut pour le déroulement des opérations.

En fonction des ressources et des objectifs : il va planifier l’activité, identifier les leviers qu’il va utiliser et donner le cap. 

Un bon Manager doit être en mesure de réaliser des comptes rendus concrets pour en tirer des conclusions pertinentes.

5. Former

Le Manager est auprès de son équipe. Il accompagne chaque collaborateur et l’aide à assurer au mieux sa fonction. 

Il peut avoir une posture de formateur, notamment durant la phase d’onboarding d’une nouvelle recrue.

6. La gestion des conflits

En tant que garant du fonctionnement de l’activité, le Manager devra parfois jouer l’arbitre.

Cependant, un Manager habile poussera ses collaborateurs à trouver eux-mêmes une solution pour résoudre un problème. 

7. Servir ses subordonnés

Un Manager ne devrait pas prendre la posture d’un petit chef. Il fait ce qu’il faut pour que son équipe puisse faire son travail. Il doit s’assurer qu’elle a tout ce dont elle a besoin (outils, objectifs clairs, etc.).

Pour ça, il est intéressé par le bien-être de chacun de ses employés. Il est à leur service. Parmi les compétences managériales, celle-ci est particulièrement importante.

8. Obtenir des feedbacks

Pour piloter une activité, le Manager doit savoir ce que pensent les membres de son équipe. Il pourra plus facilement le faire s’il est à l’écoute et qu’il sollicite des retours.

Il peut ainsi adapter la stratégie, réorganiser, etc.

compétences managériales écouter

9. Maintenir une bonne motivation

Le bon Manager va développer un esprit de jeu. Il va transformer les objectifs en un but à atteindre et non un fardeau à porter.

Il disposera de cette capacité à motiver. Mettre en avant les victoires et ne pas accorder d’importance aux échecs permet de construire un esprit d’équipe.

Devenir Manager sans compétences techniques

Il est tout à fait possible de devenir Manager sans connaître le métier qu’on supervise. Par exemple : un Manager qui ne connaît pas le code peut superviser une équipe de développeurs.

Idéalement, un Manager devrait être capable d’accomplir n’importe quelle tâche de son service. Si un de ces employés est indisponible (maladie, accident, démission), il peut assurer les fonctions essentielles du poste, le temps de trouver un remplaçant.

La solution si on ne possède pas la compétence, c’est de se former en même temps qu’on est Manager.

Les compétences comportementales d’un Manager (soft skills)

10. L'intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est la capacité à reconnaître, comprendre et gérer ses propres émotions et à composer avec les émotions des autres. On peut parler aussi d’empathie.

Cette qualité permet d’utiliser les émotions pour faciliter la gestion de l’activité. L’intelligence émotionnelle permet au Manager de réguler ses émotions et d’aider ses employés à réguler les leurs.

11. Le courage

Le Manager montre l’exemple. Il doit garder la motivation et le discours positif quoi qu’il arrive. Même quand les objectifs ne sont pas atteints ou que des difficultés se présentent. Il doit pouvoir remotiver ses équipes.

Il fait preuve de persévérance.

12. L’humilité

Un Manager devrait être tolérant vis-à-vis des travers de ses employés et exercer un Management bienveillant. Il ne doit pas montrer qu’il sait mieux, ou imposer ses solutions. 

Il doit laisser de l’espace et de l’autonomie à ses employés.

Il ne doit pas non plus tirer la couverture à lui, mais mettre en avant les membres de son équipe.

Il possède enfin la capacité de se remettre en question. C’est ce qui lui permet de s’améliorer.

Comment mettre en avant les compétences managériales dans son CV

Voici 2 conseils pour mettre en avant les compétences lorsque vous allez créer votre CV et postuler en tant que Manager :

  • mettez en relation une expérience professionnelle et les compétences que vous avez développées à cette occasion,
  • indiquez les résultats que vous avez obtenus et donnez des chiffres (pourcentage, chiffres d’affaires, nombre d’inscrits…).

Exemple, pour une expérience de gestion de projets : « j’ai organisé de 8 événements avec plus de 600 participants. J’ai notamment géré les fournisseurs, la supervision des prestataires et la technique (éclairage et son). »

Pensez également à soigner votre lettre de motivation.

Ayez le souci du détail jusque dans vos écrits. Ce sont vos ambassadeurs.

Acquérir les qualités d’un Manager

Si la liste vous semble longue et intimidante, pas de panique. Vous pouvez tout à fait travailler une qualité après l’autre.

Voici un exercice : prenez une qualité par jour et concentrez-vous pendant une journée sur le fait de la pratiquer. Vous pourrez aussi identifier les qualités sur lesquelles vous avez besoin de vous former.

Et petit à petit, vous maîtriserez ces compétences managériales.

Le meilleur de votre expression écrite.
MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.
Utiliser MerciApp gratuitement
Fonctionne avec tous vos outils préférés.

Autres articles

Rédiger un compte rendu de réunion efficace en un éclair (et sans souffrir)

Comment réussir son mail de relance à coup sûr ? (3 exemples concrets)

28 outils indispensables pour devenir un meilleur Rédacteur Web (Testés et Approuvés)