BLACKFRIDAY —50% de réduction sur les abonnements annuels* MerciApp        avec le code 21BF50
*Jusquʼà 10  licences par espace de travail.   Voir conditions
Profiter de l'offre

Écrit-on « je me permets » ou « je me permet » ?

On écrit je me permets.

Pourquoi écrit-on “je me permets” ?

Permettre est un verbe du 3e groupe.

Il se conjugue donc de la façon suivante :

  1. On extrait le radical du verbe. Ici : “permet”.
  2. On ajoute la terminaison “-s” associée à la première personne du singulier (plus simplement, le “je”).

Comment retenir la règle ?

Pensez à un serpent qui fait “tss-tss-tss

Je me permets-ts-tsss.

Le serpent qui fait “ts-tss-tsss”

[cta-main]

Quelques exemples d’utilisation élégants

Dans un e-mail commercial

“Cher Monsieur, je me permets de vous contacter car j’ai vu sur LinkedIn que vous étiez à la recherche d’une solution de base de données”.

Dans un message de rappel de rendez-vous

“Chère Madame X, je me permets de vous rappeler le rendez-vous prévu demain à 13 heures avec le docteur Dupont”.

Dans un e-mail de candidature

“Cher Monsieur, suite à l’annonce que vous avez posté sur Indeed, je me permets de vous transmettre ma candidature spontanée.”

Comment ne plus faire cette erreur ?

« je me permets » ou « je me permet »

Avec MerciApp, où que vous écriviez, on assure vos arrières !

MerciApp permet à des millions de francophones de bénéficier d’une technologie unique de correction et d’aide à la rédaction sûre et simple d’utilisation.

Le meilleur de votre expression écrite.
MerciApp analyse et corrige en temps réel vos documents, vos e-mails, vos publications sur les réseaux sociaux et tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.
Utiliser MerciApp gratuitement
Fonctionne avec tous vos outils préférés.

Autres articles similaires