Écrit-on « je me permets » ou « je me permet » ?

par 
MerciApp

La réponse simple

On écrit je me permets.

Pourquoi écrit-on “je me permets” ?

Permettre est un verbe du 3e groupe.

Il se conjugue donc de la façon suivante :

  1. On extrait le radical du verbe. Ici : “permet”.
  2. On ajoute la terminaison “-s” associée à la première personne du singulier (plus simplement, le “je”).

[cta-main]

Comment retenir la règle ?

Pensez à un serpent qui fait “tss-tss-tss

Je me permets-ts-tsss.

Le serpent qui fait “ts-tss-tsss”

Quelques exemples d’utilisation élégants

Dans un e-mail commercial

“Cher Monsieur, je me permets de vous contacter car j’ai vu sur LinkedIn que vous étiez à la recherche d’une solution de base de données”.

Dans un message de rappel de rendez-vous

“Chère Madame X, je me permets de vous rappeler le rendez-vous prévu demain à 13 heures avec le docteur Dupont”.

Dans un e-mail de candidature

“Cher Monsieur, suite à l’annonce que vous avez posté sur Indeed, je me permets de vous transmettre ma candidature spontanée.”

Comment ne plus faire cette erreur ?

Avec le correcteur d'orthographe MerciApp, où que vous écriviez, on assure vos arrières !

MerciApp permet à des millions de francophones de bénéficier d’une technologie unique de correction et d’aide à la rédaction sûre et simple d’utilisation.
Mon document
Monsieur, je me
permet
de vous rappeler le rendez-vous prévu demain.
Cliquez sur le texte souligné
Cliquez sur le texte souligné
pour consulter la correction de MerciApp
Accord incorrect sujet-verbe
permet
permets

Le verbe « permet » qui est à la 3e personne du singulier doit s’accorder en personne et en nombre avec son sujet le pronom personnel « je », qui impose la 1re personne du singulier.

Le meilleur de votre expression écrite.
MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.
Utiliser MerciApp gratuitement
Fonctionne avec tous vos outils préférés.