BLACKFRIDAY —50% de réduction sur les abonnements annuels* MerciApp        avec le code 21BF50
*Jusquʼà 10  licences par espace de travail.   Voir conditions
Profiter de l'offre

Écrit-on « elle m’a conseillée » ou « elle m’a conseillé » ?

La réponse simple

On peut écrire : « elle m’a conseillée » ou « elle m’a conseillé » selon la personne à laquelle s’adresse le conseil et selon la construction de la phrase.

Exemples :

Elle m’a conseillée pour ma lettre de motivation.

Elle m’a conseillé avant de prendre une décision.

Quand écrire « elle m’a conseillée » ?

Lorsque le pronom m’ représente une personne de sexe féminin, le participe passé du verbe conseiller, conjugué au passé composé, s’accorde au féminin.

Exemple : Elle m’a toujours conseillée, car elle me considère comme sa fille.

Ici, le pronom m’ est le complément d’objet direct du verbe conseiller. Il représente une personne de sexe féminin. Étant placé avant l’auxiliaire avoir, il impose l’accord au féminin : conseillée.

[cta-main]

Quand écrire « elle m’a conseillé » ?

Lorsque le pronom m’ représente une personne de sexe masculin, le participe passé du verbe conseiller, conjugué au passé composé, s’accorde au masculin.

Exemple : Elle m’a encore conseillé cette fois-ci parce qu’elle me sait trop spontané.

Ici, le pronom m’ est le complément d’objet direct du verbe conseiller. Il représente une personne de sexe masculin et impose donc l’accord au masculin : conseillé.

MAIS, si le conseil, précisé sous forme de verbe à l’infinitif introduit par de est placé après le verbe conseiller, qu’il s’adresse à une femme ou à un homme ou que le sujet soit il ou elle, son participe passé reste invariable : conseillé.

Exemples :

Elle m’a conseillé de faire très attention car elle sait que je suis très maladroit.

Elle m’a conseillé de dire la vérité.

Elle m’a conseillé de partir au printemps.

Elle m’avait pourtant conseillé de faire autrement, mais je suis têtue.

Elle m’a conseillé de partir, même si je suis encore très amoureuse.

Confusions possibles

- Lorsque le verbe conseiller est suivi d’un complément dobjet direct (COD), le participe passé reste invariable, que le pronom m’ représente un homme ou une femme. Le pronom personnel m’ devient alors complément d’objet indirect - COI - (= à moi) ».

Exemples :

Elle m’a conseillé un livre extraordinaire.

Elle m’a conseillé un remède efficace car je suis très enrhumé.

Comme je ne suis pas une grande cuisinière, elle m’a conseillé une recette simple.

- Lorsque le COD (nom du conseil donné) est désigné sous forme de nom et qu’il est placé avant le verbe conseiller, son participe passé s’accorde.

Exemples :

J’ai suivi la route qu’elle m’a conseillée. (accord avec route)

N’oublie pas le vin qu’elle m’a conseillé. (accord avec vin)

Je prendrai les accessoires qu’elle m’a conseillés. (accord avec accessoires)

Attention, même si la chose proposée comme conseil est nommée avant le verbe mais que celui-ci est suivi d’un autre verbe à l’infinitif introduit par de, le participe passé reste dans ce cas aussi invariable : conseillé.

Exemples :

J’ai suivi la route qu’elle m’a conseillé de prendre. (invariable)

N’oublie pas le vin qu’elle m’a conseillé de choisir. (invariable)

Je prendrai les accessoires qu’elle m’a conseillé d’acheter. (invariable)

Exemples d’utilisation de « elle m’a conseillée »

Elle m’avait gentiment conseillée car j’étais indécise.

Elle m’a très mal conseillée.

La version qu’elle m’a conseillée est la plus authentique.

Exemples d’utilisation de « elle m’a conseillé »

Elle m’a bien conseillé avant la réunion.

Elle m’a conseillé de prendre des notes avant d’intervenir.

La version qu’elle m’a conseillé d’acheter est la mieux écrite.

Comment s’en souvenir ?

Si le verbe conseiller est suivi :

- d’un nom, précédé ou non d’un article,

Elle m’a conseillé un livre.

- d’un verbe à l’infinitif introduit par de,

Elle m’a conseillé de lire ce livre.

Son participe passé est toujours invariable, quelle que soit la construction qui précède.

Synonymes et alternatives

recommander (de + infinitif), proposer (de + infinitif), persuader (de + infinitif), conduire (à + infinitif), pousser (à + infinitif)

Comment ne plus faire cette erreur ?

Avec le correcteur d'orthographe MerciApp, où que vous écriviez, on assure vos arrières !

MerciApp permet à des millions de francophones de bénéficier d’une technologie unique de correction et d’aide à la rédaction sûre et simple d’utilisation.
Mon document
La version qu’elle m’a
conseillée
d’acheter est la mieux écrite.
Cliquez sur le texte souligné
Cliquez sur le texte souligné
pour consulter la correction de MerciApp
Participe invariable ici
conseillée
conseillé

Nous sommes ici dans le cas de figure où le verbe « conseillée » n’a pas de COD, ou bien en a un placé après le verbe. Son participe passé ne doit donc pas s’accorder.

Le meilleur de votre expression écrite.
MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.
Utiliser MerciApp gratuitement
Fonctionne avec tous vos outils préférés.

Les derniers articles similaires