La ponctuation • Règles d'utilisation et de typographie

par 
MerciApp
Plan de l’article

Bien utiliser les signes de ponctuation, c’est donner à la phrase sa musique et son sens.

Ponctuer, c’est structurer, organiser, respirer, mettre en relief, attirer l’attention, renforcer l’intonation, interroger, s’exclamer, expliquer, introduire du mystère, apporter du rythme, de l’intensité, mettre un point final.

Ponctuer, c’est exprimer, comprendre et faire comprendre, entendre, sous-entendre et faire entendre.

Le point

Le point final

[module-6]

Le point termine une phrase, verbale ou non verbale :

[/module-6]

[module-8]

Ce documentaire est passionnant.

Je n’ai qu’une envie : partir. Tout quitter. Partir loin.

[/module-8]

Dans ce dernier exemple, le point permet un effet de style.

[module-6]

Lorsqu’il y a énumération, le point peut être remplacé par des points de suspension :

[/module-6]

[module-8]

Il aime ses parents, son frère, sa sœur, ses cousins, son chien, ses chats…

[/module-8]

[module-6]

On ne met pas de point dans les titres :

[/module-6]

[module-8]

Tout savoir sur la ponctuation

[/module-8]

Le point abréviatif

[module-6]

Le point abréviatif se place après une abréviation lorsqu’elle ne comporte que la ou les premières lettres du mot. Si l’abréviation se termine par la dernière lettre du mot, elle ne comporte pas de point :

[/module-6]

[module-8]

M. et Mme

[/module-8]

Le point abréviatif est un signe typographique et non un signe de ponctuation.

Toutefois, une phrase qui se termine par un point abréviatif ne prend pas de point final.

etc. est toujours suivi d’un point abréviatif. Il peut être suivi d’une virgule s’il ne termine pas la phrase.

[module-8]

Il m’a raconté toutes ses vacances : le voyage en avion, l’hôtel, la plage, les sorties en bateau, etc.

Ses cours, son stage, ses révisions, ses sorties, etc., ne lui laissent pas beaucoup de temps pour venir nous voir.

[/module-8]

[module-6]

Les unités de mesure, les symboles et les acronymes ne prennent jamais de point abréviatif : §, ©, €, kg, ovni

[/module-6]

[module-6]

Les sigles s’écrivent en principe sans point abréviatif : CNRS (Centre national de la recherche scientifique), PME (Petite et moyenne entreprise)

[/module-6]

[module-6]

On n’utilise pas de point pour séparer le jour, le mois et l’année : 08 07 2019 ou 08-07-2019 ou 08072019.

[/module-6]

[module-5]

Point et typographie

-> pas d’espace avant le point mais une espace* après

*espace : mot féminin en langage typographique.

-> toujours suivi d’une majuscule

PS :Le correcteur d'orthographe et de grammaire MerciApp détecte les erreurs liées à la typographie et vous propose une solution de correction adaptée au contexte linguistique.

[/module-5]

La virgule

[module-6]

La virgule est utilisée pour marquer une courte pause dans la phrase ou séparer les éléments (de même nature ou de même fonction) d’une phrase :

[/module-6]

[module-8]

Il a commencé à pleuvoir, nous avons dû nous abriter.

Il a beaucoup marché, il est fatigué.

Le temps est gris, triste, étouffant.

[/module-8]

[module-6]

Dans une énumération :

-> Virgule entre chaque élément de l’énumération sauf pour les deux derniers (plutôt reliés par et) : J’aimerais me reposer, lire et dormir.

-> Virgule avant : Il aime les fraises, les framboises, les groseilles, les mûres, etc.

-> Après si la phrase se poursuit : Les fraises, les framboises, les groseilles, les mûres, etc., sont ses fruits préférés.

-> Pas de virgule entre le dernier mot de l’énumération et le verbe : Les cours d’anglais, d’italien et d’espagnol seront accessibles en ligne.

[/module-6]

Virgule et mise en relief

[module-6]

Pour mettre en relief un mot ou un groupe de mots, on l’encadre avec deux virgules :

[/module-6]

[module-8]

Il marchait, heureux, en chantant.

[/module-8]

[module-6]

Lorsque le complément circonstanciel (lieu, temps, etc.) est placé en tête de phrase, il est toujours suivi d’une virgule :

[/module-6]

[module-8]

Juste avant le village, vous trouverez une station-service.

[/module-8]

La virgule et les conjonctions de coordination : mais, où, et, donc, or, ni, car

[module-6]

Mais

[/module-6]

On place une virgule avant mais pour :

-> souligner la contradiction, l’opposition ou la restriction entre deux propositions ou groupes de mots :

[module-8]

Elle est connue dans le monde entier, mais reste discrète sur sa vie privée.

Il lui parle, mais elle ne l’écoute pas.

[/module-8]

-> renforcer une idée, souligner ce qui vient d’être exprimé :

[module-8]

Ils ont hâte, mais vraiment hâte de partir en vacances.

Il m’a bousculé, mais bousculé violemment.

Lorsque les éléments coordonnées sont courts, on ne met pas de virgule : Il est riche mais économe.

On place une virgule après mais pour marquer une hésitation ou un temps de réflexion (avant une décision) : Mais, soyons sérieux, nous ne pouvons accepter une telle proposition !

[/module-8]

[module-6]

Ou

[/module-6]

-> En règle générale, on ne place pas de virgule entre deux noms, deux adjectifs, deux verbes, deux adverbes ou deux propositions (ayant le même sujet) reliés par ou :

[module-8]

Boire ou conduire, il faut choisir.

Veux-tu de l’eau, un jus de fruit ou un verre de lait ?

[/module-8]

-> On place une virgule avant ou lorsqu’il y a répétition de la conjonction :

[module-8]

Ils ont quitté la région ou par envie, ou par ennui, ou par nécessité

[/module-8]

-> La virgule est obligatoire devant ou même, ou plutôt, ou mieux.

[module-6]

Et

[/module-6]

On ne place pas de virgule avant et sauf lorsque :

-> La conjonction unit deux propositions et que deux éléments sont déjà reliés par et dans la première : Il prend des cours de chant et de danse, et vient de commencer l’apprentissage du piano.

-> Par figure de style, la conjonction est répétée : Il souhaitait revoir et sa famille, et ses amis, et tous ceux qu’il aimait.

-> La conjonction marque la conséquence, l’opposition ou la surprise : Le cours était passionnant, et les élèves ont été très attentifs.

-> L’on veut insister ou renforcer le sens : Donne-moi des nouvelles de ta famille, de ta santé, de ton travail, et de tes amours !

[module-6]

Donc

[/module-6]

-> La conjonction donc est suivie d’une virgule pour exprimer une conséquence, une conclusion, ou renforcer une assertion :

[module-8]

Donc, la nouvelle organisation prendra effet une fois le déménagement des bureaux terminé.

Je le lirai donc, puisque tu insistes.

[/module-8]

[module-6]

Or

[/module-6]

-> Elle est toujours précédée d’un point, d’un point-virgule ou d’une virgule.

La virgule après or n’est pas nécessaire, mais elle est possible, pour un effet de style.

[module-8]

Il voulait dormir, or il y avait trop de bruit.

Nous lui avions préparé en secret une grande soirée d’anniversaire. Or, il n’aime pas les surprises !

[/module-8]

[module-6]

Ni

[/module-6]

-> En règle générale, on ne place pas de virgule entre deux mots ou groupes de mots reliés par ni.

-> La virgule est obligatoire quand ni est répété plus de deux fois :

[module-8]

Ni ses problèmes de santé, ni ses difficultés financières, ni ses déceptions amoureuses n’ont entamé sa force de caractère.

[/module-8]

[module-6]

Car

[/module-6]

-> En règle générale, la conjonction car est précédée d’une virgule :

[module-8]

Il a suivi une formation, car il veut s’orienter vers un nouveau métier.

[/module-8]

-> Elle peut être suivie d’une virgule si le groupe de mots qui suit est une incise :

[module-8]

Je vais te faire confiance car, je l’admets, tu as souvent raison.

[/module-8]

Virgule et formule d’appel (courrier ou courriel)

« (Chère) Madame », « (Cher) Monsieur », « Bonjour » sont suivies d’une virgule. Le paragraphe qui suit commence toujours par une majuscule.

[module-8]

Monsieur,

Je vous remercie de bien vouloir…

[/module-8]

[module-5]

Virgule et typographie

pas d’espace avant la virgule, mais une espace après.

[/module-5]

Le point-virgule

Signe graphique plus rarement employée que la virgule, le point-virgule est utilisé :

[module-6]

Pour séparer deux phrases parallèles ou deux phrases associées logiquement:

[/module-6]

[module-8]

Je ne supporte pas de dormir avec la fenêtre ouverte ; lui, avec la fenêtre fermée.

Ceux qui arriveront avant 21 heures pourront choisir leur place ; les retardataires se contenteront des places restantes.

[/module-8]

[module-6]

Pour séparer des parties d'une phrase complexe dont une au moins contient elle-même une virgule ;

[/module-6]

[module-6]

Dans une énumération, pour séparer les différentes parties, notamment dans une énumération en alinéa (puces, lettres, numéros ou tirets). La dernière partie se termine par un point.

[/module-6]

[module-8]

La journée se divisera en trois temps :

  • conférence le matin ;
  • ateliers de 14 heures à 16 heures ;
  • séance de questions/réponses jusqu’à 17 heures.

[/module-8]

[module-5]

Point-virgule et typographie

-> Espace avant et espace après

-> Pas de majuscule après

[/module-5]

Les deux-points

Les deux-points annoncent :

[module-6]

Une explication:

[module-6]

[module-8]

Je ne viendrai pas en bateau avec vous : j’ai le mal de mer.

[/module-8]

[module-6]

Dans ce cas, ils peuvent être remplacés notamment par : car, parce que, bien que, en effet.

  • une citation ou des propos rapportés : Il lui a dit : « Vous devriez prendre des vacances. »
  • une énumération: Son programme du week-end est toujours le même : courir, sortir, dormir.
  • une énumération sous forme d’alinéas:

[module-6]

[module-8]

L’organisation de la journée est la suivante :

  • accueil des participants à 9 heures ;
  • formation théorique de 10 heures à 12 heures ;
  • mise en application et évaluation de 14 heures à 17 heures.

[module-5]

Deux-points et typographie

  • espace avant et espace après ;
  • pas de majuscule sauf s’ils introduisent une citation ou des propos rapportés mis entre guillemets.

[/module-5]

Le point d’interrogation

Le point d’interrogation se place à la fin d’une phrase qui pose une question :

[module-6]

Une phrase verbale :

[/module-6]

[module-8]

Avez-vous besoin de renseignements supplémentaires ?

[/module-8]

[module-6]

Une phrase non verbale :

[/module-6]

[module-8]

Une souris dans le placard ? Vraiment ?

[/module-8]

[module-6]

Une interrogation suivie d’une incise :

[/module-6]

[module-8]

A quelle heure arrivez-vous ? demanda-t-il.

[/module-8]

[module-6]

Un titre :

[/module-6]

[module-8]

La ponctuation est-elle essentielle ?

[/module-8]

[module-6]

Avant le guillemet fermant si la phrase interrogative est entre guillemets :

[/module-6]

[module-8]

Il répétait : « Que faire ? Comment faire ? »

[/module-8]

[module-6]

Après le guillemet fermant lorsque la question ne porte pas sur les propos rapportés :

[/module-6]

[module-8]

Lui a-t-il vraiment dit devant tout le monde « Je t’aime » ?

[/module-8]

[module-10]

Attention !

-> On ne met pas de point d’interrogation dans les phrases interrogatives indirectes :

Je voudrais comprendre pourquoi il a autant de succès.

[/module-10]

[module-5]

Quelques emplois particuliers

  • La répétition du point d’interrogation ou sa juxtaposition au point d’exclamation renforce l’étonnement ou la perplexité de celui ou celle qui pose la question : Ils ont déjà divorcé ??? ou Déjà divorcés ?!
  • Employé seul dans un dialogue, il marque le silence et la perplexité de la personne interrogée, et peut alors être suivi de points de suspension : Aimez-vous les insectes grillés à l’apéritif ?
  • Placé seul entre parenthèses, il marque l’incertitude sur le mot qui précède : Il a dormi 15 heures (?) d’affilée à son retour d’Australie.
  • Il peut remplacer une date de naissance ou de décès inconnue Théodore Martin (?-1948), marquer l’incertitude d’une date Théodore Martin (1894?-1948), signaler un chiffre manquant 18?4

[/module-5]

[module-5]

Point d’interrogation et typographie

  • une espace avant et une espace après, sauf lorsqu’il est suivi d’un autre signe de ponctuation ;
  • pas d’espace lorsqu’il est placé seul entre parenthèses, accolé à une date ou inséré dans une date ;
  • suivi en règle générale d’une majuscule sauf si la phrase se poursuit ou si l’on souhaite marquer un enchaînement, une énumération des idées : Veux-tu aller à la plage ? ou au cinéma ?
  • minuscule obligatoire si la phrase interrogative est suivie d’une incise : Es-tu satisfaite ? me demanda-t-elle.

[/module-5]

[module-10]

Attention !

On ne sépare jamais (sur deux lignes différentes) le point d’interrogation du mot qui le précède.

[/module-10]

Le point d’exclamation

Le point d’exclamation se place à la fin d’une phrase qui exprime une émotion, une réaction vive, un ordre :

[module-6]

Phrase verbale

[/module-6]

[module-8]

Nous sommes tellement heureux de vous voir !

[/module-8]

[module-6]

Phrase non verbale

[/module-6]

[module-8]

Enfin arrivés ! Quel soulagement !

[/module-8]

[module-6]

Exclamation suivie d’une incise

[/module-6]

[module-8]

Et ils n’ont pas respecté les délais de livraison, en plus ! ajouta-t-il.

[/module-8]

[module-6]

Un titre

[/module-6]

[module-8]

Halte aux pesticides !

[/module-8]

[module-6]

Avant le guillemet fermant si la phrase exclamative est entre guillemets

[/module-6]

[module-8]

Il s’est écrié : « Non ! N’y va pas ! »

[/module-8]

[module-6]

Après le guillemet fermant lorsque les propos rapportés s’intègrent dans la phrase exclamative :

[/module-6]

[module-8]

Quelle joie qu’elle se sente enfin « heureuse comme jamais » !

[/module-8]

[module-6]

Après les interjections telles que Ho !, Ah !, Eh !, Hé !, Hélas !, Ohé !, Bravo ! Ouf !

[/module-6]

[module-6]

Après la dernière lorsque l’interjection est répétée : Hi hi hi ! Oh la la !

[/module-6]

[module-5]

Quelques emplois particuliers

-> La répétition du point d’exclamation ou sa juxtaposition au point d’interrogation renforce l’intonation de celui ou celle qui s’exprime : Ne fais pas ça !!! ou Mais pourquoi un tel silence !?

-> Employé seul ou triplé dans un dialogue, il indique une réplique muette :

- Toujours aussi mauvais conducteur, je vois !

- !!!

-> Placé seul entre parenthèses, il exprime la perplexité, l’étonnement, le désaccord, etc. : Il m’a affirmé être absolument certain (!) de n’avoir rien oublié.

[/module-5]

[module-5]

Point d’exclamation et typographie

-> Une espace avant et une espace après, sauf lorsqu’il est suivi d’un autre signe de ponctuation ;

-> Pas d’espace lorsqu’il est placé seul entre parenthèses, accolé à une date ou inséré dans une date ;

-> Suivi en règle générale d’une majuscule sauf si la phrase se poursuit ou si l’on souhaite marquer un enchaînement, une énumération des idées :

Eh bien ! quelle merveilleuse idée !

Un véritable succès ! une reconnaissance ! Je te félicite !

-> minuscule obligatoire si la phrase exclamative est suivie d’une incise :

Tu es vraiment talentueux ! me complimenta-t-elle.

-> Attention ! On ne sépare jamais (sur deux lignes différentes) le point d’exclamation du mot qui le précède.

Quelle belle initiative!

[/module-5]

Les parenthèses

Les parenthèses servent à insérer dans la phrase une information complémentaire ou une explication.

[module-6]

Le texte entre parenthèses peut être une phrase complète, indépendante. On met alors une majuscule au mot qui suit la parenthèse ouvrante et un point avant la parenthèse fermante.

[/module-6]

[module-8]

Il ne lui a plus jamais donné de nouvelles. (Il avait effacé son numéro de téléphone.)

[/module-8]

[module-6]

Le texte entre parenthèses peut être une phrase complète, qui constitue une partie de la phrase, en incise. On ne met pas de majuscule au mot qui suit la parenthèse ouvrante. Il n’y a pas de point avant la parenthèse fermante.

[/module-6]

[module-8]

J’apporterai quelques modifications (les derniers chiffres viennent de m’être communiqués) au document de présentation qui vous a été envoyé.

[/module-8]

[module-6]

Le texte entre parenthèses peut être un mot ou un groupe de mots

[/module-6]

[module-8]

Il mange très peu (du riz, des légumes verts et des pommes), il a beaucoup maigri.

Elle (sa mère) l’appelle tous les soirs.

Un seul de ses fils (Ulysse) vient la voir tous les jours.

[/module-8]

[module-6]

Dans un texte de théâtre, un livret d’opéra, un scénario, le texte mis entre parenthèses donne des indications de jeu, de mise en scène ou de décor

[/module-6]

[module-8]

(Il se tourne lentement vers le public.)

[/module-8]

[module-6]

Les parenthèses servent à isoler une définition, une référence, des formules, des expressions algébriques ou mathématiques

[/module-6]

[module-8]

Notre chiffre d’affaires est passé de 3 000 000 euros l’an dernier à 3 150 000 euros (+ 5 %).

Il est en CDD (contrat en durée déterminée).

Je suis arachnophobe (qui n’aime pas les araignées).

[/module-8]

[module-6]

Dans une énumération, on utilise la parenthèse fermante après un chiffre ou une lettre

[/module-6]

[module-8]

Je vous présenterai nos différentes offres :

  1. Les formations relatives au cœur de métier
  2. Les formations pour les fonctions supports
  3. Les formations sécurité

[/module-8]

[module-5]

Parenthèses et typographie

  • On ne met pas d’espace à l’intérieur des parenthèses.
  • La parenthèse ouvrante est précédée d’une espace.
  • La parenthèse fermante est suivie d’une espace.
  • On ne sépare pas (sur deux lignes différentes) la parenthèse du mot qui la suit ou du mot qui la précède.
  • La parenthèse peut encadrer un point d’interrogation seul, un point d’exclamation seul ou des points de suspension (cf. articles sur ces signes de ponctuation). Il n’y a pas d’espace entre le signe et les parenthèses.
  • Lorsque le mot à l’intérieur des parenthèses est en italique, on met les parenthèses en italique.

[/module-5]

Les crochets

Les crochets sont composés d’un crochet ouvrant et d’un crochet fermant.

Ils sont utilisés pour :

[module-6]

Encadrer une précision à l’intérieur d’un texte entre parenthèses

[/module-6]

[module-6]

Intégrer une précision ou un commentaire dans un texte

[module-6]

[module-8]

Il souhaite [d’après ce qu’il m’a dit] quitter son travail avant la fin de l’année.

[/module-8]

[module-6]

Indiquer la suppression d’un extrait dans un texte

[/module-6]

[module-8]

La nouvelle organisation se déploiera sur deux mois. Les équipes déménageront selon le calendrier qui vous a été transmis. […] La bascule informatique aura lieu le 30 janvier prochain.

[/module-8]

[module-6]

En poésie, on place un crochet ouvrant devant la fin d’un vers renvoyé à la ligne suivante.

[/module-6]

[module-5]

Crochets et typographie

  • On ne met pas d’espace à l’intérieur des crochets.
  • Le crochet ouvrant est précédé d’une espace.
  • Le crochet fermant est suivi d’une espace.
  • Si la phrase entre crochets est complète, on met la ponctuation finale avant le crochet fermant.

[/module-5]

Le tiret

Le tiret (appelé aussi tiret moyen ou tiret demi-cadratin) peut employé seul ou par deux.

[module-6]

Utilisé seul :

[/module-6]

-> À chaque alinéa d’une énumération :

[module-8]

Les différents types d’accents sont :

- l’accent aigu ;

- l’accent grave ;

- l’accent circonflexe.

[/module-8]

-> À chaque changement d’interlocuteur dans un dialogue :

[module-8]

- Je vous laisse la parole pour présenter le projet.

- Je vous en remercie.

[/module-8]

[module-6]

Utilisé par deux :

[/module-6]

-> Ils encadrent une phrase, un mot ou un groupe de mot à l’intérieur de la phrase :

[module-8]

La ponctuation – comme nous l’avons indiqué en préambule – donne tout son sens à la phrase.

[/module-8]

Il sont dans ce cas appelés tirets d’incise.

Si la phrase se termine après le deuxième tiret, il est supprimé et est remplacé par le signe de ponctuation finale :

[module-8]

Ils sont toujours en retard – tout le monde s’accorde à le dire.

[/module-8]

-> Dans un tableau, un catalogue ou un inventaire, ils remplacent un mot ou un groupe de mots :

[module-8]

Atelier créatif de dessin

– – de photographie

– – d’écriture

[/module-8]

[module-5]

Tiret et typographie

  • suivi d’une espace avant et d’une espace après ;
  • peut être suivi d’une virgule après le deuxième tiret si la phrase le justifie ;
  • ne peut être séparé (placé sur une autre ligne) du mot qui le suit ou le précède.

Le tiret long (ou tiret cadratin) a le même emploi que le tiret de taille moyenne mais il est moins fréquent.

[/module-5]

L’astérisque

[module-6]

Signe en forme de petite étoile et placé en exposant (légèrement au-dessus du texte), l’astérisque indique un renvoi ou un appel de note en bas de page :

[/module-6]

[module-8]

L’astérisque est suivie d’une espace.

[/module-8]

[module-6]

Répété trois fois, l’astérique s’utilise à la place d’un nom propre que l’on ne souhaite pas mentionner :

[/module-6]

[module-8]

J’ai finalement pu obtenir un rendez-vous avec M.***

[/module-8]

Les points de suspension

Les points de suspension sont obligatoirement au nombre de trois et ne sont jamais séparés. Ils représentent un signe de ponctuation unique. On les nomme familièrement « trois points ».

Ils ne s’ajoutent jamais au point final d’une phrase mais peuvent le remplacer. Ils permettent de marquer une pause dans la phrase, une émotion, un sentiment qui n’est pas communiqué ou introduisent un sous-entendu.

Ils sont aussi utilisés pour limiter les énumérations dans une phrase.

[module-6]

Les points de suspension et les points d’exclamation et d’interrogation

[/module-6]

Ils peuvent se placer après ou avant un point d’exclamation ou d’interrogation, en fonction du sens de la phrase :

[module-8]

Que fais-tu au juste ?… Tu pars ? Tu restes ? Tu optes pour… ? Et finalement tu restes !…

[/module-8]

[module-6]

Les points de suspension, la virgule et point-virgule

[/module-6]

Ils peuvent être insérés avant une virgule ou un point-virgule.

[module-8]

Il ne trouvait aucune bonne raison pour rester, ni leur belle propriété, ni son épouse…, sans parler des amis.

[/module-8]

[module-6]

Les points de suspension après l’initiale d’un nom

[/module-6]

Ils se placent après l’initiale d’un nom qu’on ne veut pas citer.

[module-8]

Je te dirai si M… a fini par accepter notre proposition.

[/module-8]

[module-6]

Les points de suspension et citation

[/module-6]

Ils remplacent une partie de citation que l’on ne souhaite pas reproduire et se placent entre crochets pour les distinguer de la ponctuation de l’auteur.

[module-8]

Demain, dès l’aube […]. Je partirai […] je sais que tu m’attends. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

[/module-8]

[module-6]

Les points de suspension et etc.

[/module-6]

Ils ne complètent jamais le mot etc. qui est lui-même l’abréviation de la locution et cætera ou et cetera.

[module-6]

Les points de suspension et mots grossiers

[/module-6]

Les points de suspension sont également employés pour éviter l’écriture de mots grossiers.

[module-8]

Ce c… de cycliste a failli me renverser.

Ce p… de chien a sali toute la maison.

[/module-8]

[module-6]

Les points de suspension et espaces

[/module-6]

Les points de suspension n’ont pas d’espace entre eux. On ne met pas d’espace avant ce signe de ponctuation, mais une espace après.

[module-5]

Remarque

En typographie, le mot espace est du genre féminin.

[/module-5]

[module-6]

Les points de suspension et guillemet fermant

[/module-6]

Les points de suspension se placent avant le guillemet fermant s’ils appartiennent à la citation, au mot ou groupe de mots entre guillemets et se placent après le guillemet fermant s’ils dépendent de la phrase qui précède ce qui se trouve entre guillemets.

[module-8]

Il a dit « Je partirai quand j’aurai fait… » et on connaît la suite.

Vous auriez pu intervenir quand il a dit… vous savez de quoi je parle.

[/module-8]

[module-6]

Les points de suspension et majuscule

[/module-6]

En règle générale, les points de suspension, placés en fin de phrase, sont équivalents à un point, ils sont donc suivis d’une majuscule.

[module-8]

Je ne sais pas… Je réfléchis.

[/module-8]

[module-5]

Un peu d’histoire

Les points de suspension se sont généralisés au début du XVIIe siècle avec la diffusion des pièces de théâtre imprimées.

En effet, pour représenter une interruption dans un dialogue, les éditeurs ont trouvé comme moyen typographique cette suite de points qu’on appelait aussi par le passé « points d’omission ».

[/module-5]

[module-5]

Points de suspension et typographie

-> Points de suspension et espaces

Pas d’espace entre chaque point.

Pas d’espace avant ce signe, mais une espace après.

-> Remarque

En typographie,le mot espace est du genre féminin.

-> Points de suspension et majuscule

Majuscule après les points de suspensionplacés en fin de phrase car ils sont équivalents à un point.

Je ne sais pas… Je réfléchis.

[/module-5]

Les guillemets

Les guillemets français

[module-6]

En français, les guillemets sont représentés par des doubles chevrons horizontaux « ».

[/module-6]

Ils servent à authentifier une citation, rapporter un dialogue, mettre en valeur un mot ou un groupe de mots.

Le signe fermant est placé avant ou après la ponctuation liée à la citation, selon la construction du texte.

[module-8]

« Colette leur a dit que dimanche elle préparera la petite oie. »

Colette leur a dit que dimanche elle préparera « la petite oie ».

Colette leur a dit : « Dimanche, je préparerai la petite oie. »

[/module-8]

[module-6]

Les guillemets peuvent aussi être utilisés pour remplacer l’italique.

On les rencontre lors de l’emploi de néologismes, mots populaires ou encore vulgaires.

Ils permettent de mettre en relief un mot pour en accentuer le sens.

[module-8]

Avec son visage « chiffonné », il a un regard triste.

Ce chapon rôti aux truffes est « excellentissime ».

[/module-8]

[module-5]

Si un passage entre guillemets contient un point final ou un autre signe de ponctuation juste avant le guillemet fermant, il ne faut pas insérer de signe de ponctuation après ce guillemet fermant.

Ainsi, on n’écrit pas :

Colette leur a dit : « Dimanche, ça vous dit une petite oie ? ».

Colette leur a dit : « Dimanche, on jeûne. ».

[/module-5]

Les guillemets anglais

En anglais, les guillemets ouvrants ont la forme de virgules retournées et les fermants figurent deux apostrophes courbes ‘‘ ’’.

Les guillemets anglais sont utilisés en français pour encadrer un passage à l’intérieur d’un texte lui-même entre guillemets.

[module-8]

« Colette leur a dit que dimanche elle préparera ‘‘la petite oie’’. »

[/module-8]

[module-5]

Guillemets et typographie

-> Guillemets et espaces

  • Pour les guillemets français « », on met une espace avant et après le guillemet ouvrant et une espace avant et après le guillemet fermant.
  • Pour les guillemets anglais ‘‘ ’’, on met une espace avant et après ce double signe de ponctuation mais pas d’espace à l’intérieur du texte entre guillemets.

-> Guillemets et majuscule

Les guillemets ne sont suivis d’une majuscule que s’ils sont précédés des deux-points et qu’ils introduisent ainsi une citation.

En allant au cinéma, il dit à son amie : « J’espère que le film sera aussi bien que le livre. »

[/module-5]

La barre oblique

Ce signe de ponctuation introduit au XXe siècle est aussi appelé barre de fraction ou barre transversale.

[module-6]

La barre oblique est utilisée pour remplacer le trait d’union.

[/module-6]

[module-8]

La ligne Eurostar Paris / Londres est fermée.

[/module-8]

[module-6]

Elle est présente dans l’écriture des unités de mesure.

[/module-6]

[module-8]

Sur cette autoroute, tu ne peux pas conduire au-delà de 110 km/h.

[/module-8]

[module-6]

Elle est utilisée dans certaines abréviations.

[/module-6]

[module-8]

V/R : Votre référence

c/c : compte courant

s/o : sans objet

[/module-8]

[module-6]

En informatique, la barre oblique est utilisée dans les adresses URL.

[/module-6]

[module-8]

http://www.labarreoblique.com/

[/module-8]

Dans le jargon informatique, elle est nommée slash.

[module-6]

En mathématiques, elle est utilisée comme barre de fraction lorsque la fraction est écrite de manière linéaire.

[/module-6]

[module-8]

2/5+1/5 = 3/5

[/module-8]

[module-6]

En poésie, la barre oblique indique un retour à la ligne dans le texte original.

[/module-6]

[module-8]

Tu es pressé d’écrire, / Comme si tu étais en retard sur la vie. / S’il en est ainsi fais cortège à tes sources. / Hâte-toi. / Hâte-toi de transmettre / Ta part de merveilleux de rébellion de bienfaisance. (Le Marteau sans maître, René Char)

[/module-8]

[module-6]

Elle est également utilisée pour marquer certaines oppositions.

[/module-6]

[module-8]

Le match Paris / Marseille est sous haute surveillance.

Le chaud / froid n’est pas bon pour les cordes vocales.

[/module-8]

[module-5]

Remarques

-> Pour l’écriture des dates, on peut soit séparer les trois groupes de chiffres d’un tiret ou d’une espace, soit ne pas les séparer. Cependant, les barres obliques ne doivent pas être utilisées. (14-03-2009 ou 14 03 2009 ou 14032009).

[/module-5]

[module-5]

Barre oblique et typographie

-> Pas d’espace avant ou après la barre oblique.

Exception : quand les barres obliques séparent des mots ou groupes de mots, il est préférable de mettre une espace avant et après pour une meilleure lisibilité.

[/module-5]

Et maintenant ? Nous vous conseillons de lire notre guide sur les règles de majuscule.

Le meilleur de votre expression écrite.
MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.
Utiliser MerciApp gratuitement
Fonctionne avec tous vos outils préférés.

[module-1][/module-1]

[module-2][/module-2]

[module-3][/module-3]

[module-4][/module-4]

[module-5][/module-5]

[module-6][/module-6]

[module-7][/module-7]

[module-8][/module-8]

Exemple

[module-9][/module-9]

[module-10][/module-10]