L'imparfait • Règles de conjugaison

par 
MerciApp
Plan de l’article

L’imparfait de l’indicatif exprime une action ou un fait non achevés qui se déroule dans le passé. Il sert à évoquer des circonstances secondaires, à décrire les personnages, les lieux, les objets d’un récit.

-> Il permet de présenter une action qui se prolonge dans le passé ou qui relève d’une habitude dans le passé.

[module-2]

Il disait qu’il partirait bientôt.

[/module-2]

-> Il introduit une action habituelle dans le passé.

[module-2]

Chaque matin je prenais mon café chez Jojo, sur la place.

Il venait chaque printemps sur la Côte d’Azur.

[/module-2]

->Il introduit un fait ou une action ponctuelle dans le passé.

[module-2]

Le 10 mai 1940, l’Allemagne lançait une grande offensive contre la Belgique.

[/module-2]

-> Il situe un contexte ou commente l’action principale exprimée au passé simple.

[module-2]

Elle dormait encore quand il arriva.

Ils sortaient à peine que la pluie se mit à tomber.

[module-2]

-> Il exprime certains faits antérieurs ou postérieurs à un fait passé, présentés comme simultanés par rapport à ce dernier fait.

[module-2]

Quelques secondes plus tard, il savait avoir commis une erreur.

[/module-2]

-> L’imparfait narratif ou historique marque un fait non répété qui a eu lieu à un moment précis du passé.

[module-2]

Le 16 mars 1521, Magellan découvrait les Philippines.

[/module-2]

-> L’imparfait d’atténuation concerne un fait présent que l’on place dans le passé.

[module-2]

Je désirais parler avec vous.

[/module-2]

-> L’imparfait exprime une action future :

- dans le discours indirect, pour décrire une action future par rapport à une action passée ;

[module-2]

Il a précisé qu’il vous téléphonait dès son arrivée.

Il m’a clairement dit qu’il partait demain.

[/module-2]

- après le si conditionnel pour marquer un fait hypothétique futur, non réalisé dans le présent ; on parle alors « d’irréel du présent ».

[module-2]

Si j’avais le courage, je ferais un trekking au Népal.

[/module-2]

[cta-main]

Les règles de conjugaison du futur simple

Les verbes du 1er groupe à l’imparfait de l’indicatif

Les verbes du 1er groupe se terminent en -er à l’infinitif.

L’indicatif imparfait se forme au moyen du radical du verbe suivi des terminaisons :

‑ais, ‑ais, ‑ait, ‑ions, ‑iez, ‑aient

Si vous n'êtes pas à l'aise avec les différentes règles de conjugaison ou si vous souhaitez apporter une certaine sécurité à votre rédaction, testez l'extension de correction MerciApp ! Elle vous relira en temps rèel !

[module-5]

AIMER

j’aimais

tu aimais

il, elle, on aimait

nous aimions

vous aimiez

ils, elles aimaient

[/module-5]

[module-10]

Remarque : À l’oral, la distinction entre le présent et l’imparfait des 1re et 2e personnes du pluriel s’entend à peine pour les verbes du 1er groupe en ‑gner (signer), ‑iller (mouiller), ‑ier (épier) et ‑yer (tournoyer). Or, la terminaison de l’imparfait des 1re et 2e personnes du pluriel des verbes débute par un i.

[/module-10]

Pour éviter la faute, il suffit de remplacer la personne du pluriel par une personne du singulier :

[module-2]

L’été dernier, nous nous baignons ou nous nous baignions ?

L’été dernier, tu te baignais.

Il s’agit donc d’un imparfait : on écrit Nous nous baignions.

[/module-2]

Les verbes du 2e groupe à l’imparfait de l’indicatif

Règle générale : l’imparfait se forme sur le radical de la première personne du pluriel du présent de l’indicatif auquel on ajoute les terminaisons :

‑ais, ‑ais, ‑ait, ‑ions, ‑iez, ‑aient

[module-5]

RÉUNIR (radical = nous réunissons au présent)

je réunissais

tu réunissais

il, elle, on réunissait

nous réunissions

vous réunissiez

ils, elles réunissaient

[/module-5]

Les verbes du 3e groupe à l’imparfait de l’indicatif

Les verbes du 3e groupe ont des terminaisons multiples à l’infinitif, leur participe présent ne se termine jamais en -issant.

Règle générale : comme pour les verbes du 2e groupe, l’imparfait se forme sur le radical de la première personne du pluriel du présent de l’indicatif auquel on ajoute les terminaisons :

‑ais, ‑ais, ‑ait, ‑ions, ‑iez, ‑aient

Voici quelques exemples :

[module-5]

SAVOIR (radical = nous savons au présent, 1re personne du pluriel)

je savais

tu savais

il, elle, on savait

nous savions

vous saviez

ils, elles savaient

[/module-5]

[module-5]

COMPRENDRE (radical = nous comprenons au présent, 1re personne du pluriel)

je comprenais

tu comprenais

il, elle, on comprenait

nous comprenions

vous compreniez

ils, elles comprenaient

[/module-5]

[module-5]

COURIR (radical = nous courons au présent, 1re personne du pluriel)

je courais

tu courais

il, elle, on courait

nous courions

vous couriez

ils, elles couraient

[/module-5]

[module-5]

[cta-main]

VOIR (radical = nous voyons au présent, 1re personne du pluriel)

je voyais

tu voyais

il, elle, on voyait

nous voyions

vous voyiez

ils, elles voyaient

[/module-5]

[module-5]

CUEILLIR (radical = nous cueillons au présent, 1re personne du pluriel)

je cueillais

tu cueillais

il, elle, on cueillait

nous cueillions

vous cueilliez

ils, elles cueillaient

[/module-5]

[module-5]

PRÉVOIR (radical = nous prévoyons au présent, 1re personne du pluriel)

je prévoyais

tu prévoyais

il, elle, on prévoyait

nous prévoyions

vous prévoyiez

ils, elles prévoyaient

[/module-5]

-> Les verbes asseoir et rasseoir présentent deux formes possibles dans leur conjugaison à l’imparfait de l’indicatif :

[module-5]

ASSEOIR (radical = nous asseyons ou assoyons au présent, 1re personne du pluriel)

j’asseyais / j’assoyais

tu asseyais / tu assoyais

il, elle, on asseyait / il, elle, on asseyait

nous asseyions / nous assoyions

vous asseyiez / vous assoyiez

ils, elles asseyaient / ils, elles assoyaient

[/module-5]

[module-10]

Attention ! Le verbe aller est un verbe irrégulier du 3e groupe bien que se terminant en -er.

[/module-10]

Il suit cependant la même règle de formation de l’imparfait sur le radical de la première personne du pluriel du présent de l’indicatif auquel on ajoute les terminaisons :

‑ais, ‑ais, ‑ait, ‑ions, ‑iez, ‑aient

[module-5]

ALLER (radical = nous allons au présent, 1re personne du pluriel)

j’allais

tu allais

il, elle, allait

nous allions

vous alliez

ils, elles allaient

[/module-5]

[module-10]

Remarque : À l’oral, la distinction entre le présent et l’imparfait des 1re et 2e personnes du pluriel s’entend à peine pour certains verbes du 3e groupe (bouillir, cueillir, fuir, voir, asseoir, craindre, peindre, croire et rire). Or, la terminaison de l’imparfait des 1re et 2e personnes du pluriel des verbes débute par un i.

Pour éviter la faute, il suffit de remplacer la personne du pluriel par une personne du singulier :

Quand nous étions enfants, nous craignions les fourmis ou nous craignons ?

Quand tu étais enfant, tu craignais les fourmis (et non tu crains).

Il s’agit donc d’un imparfait : on écrit nous craignions.

[/module-10]

Les verbes « avoir » et « être » à l’imparfait

Le verbe avoir suit la règle générale : l’imparfait se forme sur le radical de la première personne du pluriel du présent de l’indicatif auquel on ajoute les terminaisons :

‑ais, ‑ais, ‑ait, ‑ions, ‑iez, ‑aient

[module-5]

AVOIR (radical = nous avons au présent, 1re personne du pluriel)

j’avais

tu avais

il, elle, on avait

nous avions

vous aviez

ils, elles avaient

[/module-5]

Le verbe être est irrégulier et ne suit la règle générale pour sa conjugaison à l’imparfait, les terminaisons sont cependant les mêmes :

‑ais, ‑ais, ‑ait, ‑ions, ‑iez, ‑aient

[module-5]

ÊTRE

j’étais

tu étais

il, elle, on était

nous étions

vous étiez

ils, elles étaient

[/module-5]

Le meilleur de votre expression écrite.
MerciApp analyse et corrige en temps réel tout ce que vous écrivez pour vous garantir de faire bonne impression à l’écrit.
Utiliser MerciApp gratuitement
Fonctionne avec tous vos outils préférés.

[module-1][/module-1]

[module-2][/module-2]

[module-3][/module-3]

[module-4][/module-4]

[module-5][/module-5]

[module-6][/module-6]

[module-7][/module-7]

[module-8][/module-8]

Exemple

[module-9][/module-9]

[module-10][/module-10]